mis à jour le

Visas: Le Sénégal adopte la réciprocité

Le gouvernement sénégalais a décidé d’imposer, à partir du 1er juillet, la réciprocité des visas en exigeant la délivrance d’un visa biométrique pour tous les étrangers se rendant au Sénégal, y compris les ressortissants de plusieurs pays européens, rapporte lundi la presse sénégalaise.

 

Les ambassades et autres consulats accrédités au Sénégal ont reçu, vendredi dernier, un courrier du ministère sénégalais des Affaires étrangères les informant de la décision du gouvernement d’instaurer la réciprocité des visas avec les pays qui exigent aux Sénégalais un visa pour entrer dans leur territoire, indique-t-on de même source.

 

Les ressortissants de treize pays sont concernés en premier lieu : la France, l’Espagne, la Belgique, les Etats-Unis, l’Italie, la Chine, le Cameroun, l’Inde, l’Allemagne, la Mauritanie, l’Afrique du Sud, la Russie et la Gambie, souligne la presse citant des sources au ministère des Affaires étrangères. Et de préciser que les frais de visa sont fixés à 50 euros, hors frais de traitement, pour un séjour de moins de 90 jours.

 

Il est prévu, selon les mêmes sources, que les demandes de visa soient sollicitées en ligne et que des bornes de délivrance soient installées dans les aéroports du Sénégal et aux postes frontières.

 

Les autorités sénégalaises envisagent de confier la gestion de la délivrance des visas à la société SNEDAI (Société nationale d’édition de documents administratifs et d’identification), qui opère déjà en Côte d’Ivoire, dans le cadre d’une convention de concession de cinq ans renouvelables.

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

Sénégal

AFP

Pétrole: Total obtient une concession au large du Sénégal

Pétrole: Total obtient une concession au large du Sénégal

AFP

La tontine, ou le micro-crédit au féminin, fait recette au Sénégal

La tontine, ou le micro-crédit au féminin, fait recette au Sénégal

AFP

Démantèlement d'un réseau d'immigration clandestine entre la France et le Sénégal

Démantèlement d'un réseau d'immigration clandestine entre la France et le Sénégal