mis à jour le

Greffe de la CES - Tabera Randriamanantsoa n'a pas démissionné lui non plus

Le ministre de la Fonction publique et candidat à la présidentielle, Tabera Randriamanantsoa, n'a pas déposé sa lettre de démission. Il s'est fait représenter par le secrétaire général de son parti Kintana et par son fils pour remettre une lettre expliquant les raisons de son comportement. Son fils s'est fait son porte-parole devant la presse pour évoquer quatre raisons dont le cas controversé Andry Rajoelina pour lequel la communauté internationale demande le retrait de candidature et dont l'insistance (...) - Politique