mis à jour le

Humour : une soirée à l'honneur des mères

A l'occasion de la fête des mères, Merveilles Production a organisé, le samedi 25 mai 2013, une soirée humoristique. Baptisée « Fais rire ta mère », la soirée a réuni sur le même podium plusieurs humoristes burkinabè et béninois.

« La femme est le pilier de la société », avait dit le chanteur ivoirien Daouda Koné. Faisant sienne cette phrase, Merveilles Production, la maison qui organise également les Ouistiti d'or, a choisi de célébrer la femme par l'humour. Elle a ainsi réuni à la Maison du Peuple près d'une dizaine d'humoristes burkinabè et béninois. On retrouvait des anciens tels, Génération 2000, Son excellence Gérard, Moussa alias petit Sergent, Lazare 1er mais aussi des nouveaux comme Balla, Variable et bébé Charly. La nouveauté de la soirée a été Anicet du Bénin. Invité pour la circonstance, cet humoriste est venu directement de Cotonou pour égayer le public.

L'agent Oyou, accompagné de l'inspecteur Rock, a mieux réussi sa prestation que les autres fois. Rompus dans l'art de faire rire, Son Excellence Gérard et Moussa alias Petit Sergent ont fait monter d'un cran le mercure. De la vie des hommes politiques aux comportements des populations dans la société, ils n'ont rien omis. « Les rasta entretiennent un paradoxe dans leur vie. Quand ils choisissent de chanter, ils commencent par indexer l'occident qu'ils ont surnommé Babylon, comme la raison de leur pauvreté. Mais si leur album rencontre du succès, ils épousent une femme de Babylon, entendez par là, une blanche et ils vont vivre à Babylon. Après 5 ans passés, ils reviennent et leur discours devient Babylon c'est le système et non la couleur », a raconté Petit Sergent.

Son Excellence Gérard s'est, quant à lui, proposé de sécuriser les foyers des femmes mariées en enceintant toutes les filles susceptibles de jouer le rôle de maîtresse. Le temps de la soirée, 2h d'horloge, s'est écoulé sans que le public ne s'en rende compte.

Pour Salif Sanfo, Manager général de Merveilles Production, la soirée avait pour but de célébrer « avec nos mamans leur fête ». « C'était pour nous, l'occasion d'égayer les femmes afin de leur souhaiter une bonne fête de mère », a-t-il indiqué.

Après cet évènement, rendez-vous est pris pour les 14 et 15 juin avec le Marshall Zongo de la Côte d'Ivoire.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

humour

Think different

Une ONG ougandaise parodie la Silicon Valley pour attirer les investisseurs

Une ONG ougandaise parodie la Silicon Valley pour attirer les investisseurs

Web

Peut-on tout dire sur Bouteflika?

Peut-on tout dire sur Bouteflika?

Actualités

Humour : la réaction des députés à la venue de l'armée rouge à Carthage

Humour : la réaction des députés à la venue de l'armée rouge à Carthage

mères

AFP

Au Niger, les mères au coeur du combat contre la malnutrition

Au Niger, les mères au coeur du combat contre la malnutrition

AFP

Seules et sans défense, le calvaire des mères adolescentes en Sierra Leone

Seules et sans défense, le calvaire des mères adolescentes en Sierra Leone

AFP

Nigeria: des mères de Chibok pleurent leurs filles aux mains des islamistes

Nigeria: des mères de Chibok pleurent leurs filles aux mains des islamistes