mis à jour le

De «L’Observateur» à «L’Observateur Paalga» : 40 ans de tribulations

Lundi 28 mais 1973.

Ce jour-là, à leur réveil, les populations de Ouagadougou ont trouvé un journal de quatre pages qui se vendait dans les kiosques et aux abords de certaines rues à la modique somme de 25 F CFA. Le premier quotidien burkinabé illustré par la photo venait ainsi d'être porté sur les fonts baptismaux. Une révolution copernicienne dans l'embryonnaire univers médiatique de notre pays.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington