mis à jour le

Festival Mawazine : un vent de mystique persane souffle sur Chellah

Rabat - Le site historique de Chellah a été placé, dans la soirée de dimanche, sous le signe de la musique classique iranienne, quand Homayoun Shajarian, accompagné par ses musiciens, s'est présenté sur la scène pour se produire dans le cadre de la 12ème édition du Festival Mawazine.

Le spectacle original proposé par Homayoun peut être résumé en deux mots: virtuosité débridée. Des phrases poétiques persanes qui se sont déroulées devant une assistance raffinée ont fait rappeler, grâc...

Lemag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

festival

AFP

Ouganda: un festival accusé de promouvoir l'homosexualité finalement autorisé

Ouganda: un festival accusé de promouvoir l'homosexualité finalement autorisé

AFP

Ouganda: un festival pour promouvoir le "Rolex", l'en-cas national

Ouganda: un festival pour promouvoir le "Rolex", l'en-cas national

AFP

Nigeria: festival de la culture Ijaw, ethnie dévastée par les conflits du pétrole

Nigeria: festival de la culture Ijaw, ethnie dévastée par les conflits du pétrole

Mawazine

AFP

Maroc: Ellie Goulding inaugure le 16e festival Mawazine de Rabat

Maroc: Ellie Goulding inaugure le 16e festival Mawazine de Rabat

AFP

Maroc: Stromae explose le record d'affluence de Mawazine

Maroc: Stromae explose le record d'affluence de Mawazine

AFP

Maroc: Stromae et Justin Timberlake au festival Mawazine

Maroc: Stromae et Justin Timberlake au festival Mawazine

vent

AFP

L'Afrique du Sud vent debout après un tweet de Trump sur sa réforme agraire

L'Afrique du Sud vent debout après un tweet de Trump sur sa réforme agraire

AFP

L'Afrique du Sud vent debout contre la règlementation "sexiste" visant Caster Semenya

L'Afrique du Sud vent debout contre la règlementation "sexiste" visant Caster Semenya

AFP

Vent de "panique" au Zimbabwe: Mugabe revient en politique, en sous-main

Vent de "panique" au Zimbabwe: Mugabe revient en politique, en sous-main