mis à jour le

C’est un colis suspect qui a semé la panique au centre commercial de Bab Ezzouar

11 H 40 :  La direction du centre Commercial de Bab Ezzouar confirme dans un communiqué parvenu à notre rédaction qu'une alerte à colis suspect  a été donnée lundi matin à 8 H 30. A ce moment là, le centre commercial n'était pas ouvert au public, indiqué la même source d'après laquelle l'intervention rapide des forces de l'ordre à la suite de cet alerte a permis "de circonscrire l'affaire". Les policiers ont constaté ainsi qu'il s'agit d'une fausse alerte et le centre commercial a pu ouvrir ses portes vers 9 H 30, a-t-on encore précisé.  Le centre commercial est donc opérationnel et ouvert au public, rassure la même source.

Les services de sécurité ont évacué lundi matin les employés et les clients du centre commercial de Bab Ezzouar à la suite d'une alerte à la bombe.

Selon des employés, vers 9 H 30, la police a commencé l'évacuation de toutes les personnes qui se trouvaient à l'intérieur de ce grand centre commercial, très fréquenté par les habitants de la capitale, en raison d'une alerte à la bombe. Les clients et les employés ont été invités à se diriger vers les issues de secours. Selon nos sources, une autre alerte à la bombe a été enclenchée dans un immeuble voisin, situé dans la même zone que le centre commercial. Cet immeuble abrite le siège de plusieurs multinationales. Les services de sécurité ont procédé là aussi à une rapide évacuation des employés des bureaux de la société Ericsson. La Police a bouclé également le périmètre de ces deux sites et a entamé rapidement des fouilles pour vérifier la présence ou non d'un colis suspect. Fort heureusement, tout est revenu à la normale à 10 H 15 lorsque les services de sécurité ont autorisé les employés du centre commercial de regagner leurs postes de travail. Toutefois, on ignore toujours l'identité de celui qui a donné cette alerte à la Police. D'après nos sources, une personne encore non identifiée a indiqué aux services de police qu'un colis suspect avait été déposé dans le centre commercial.

 

suspect

AFP

Tunisie: encerclé par les forces de l'ordre, un suspect "se fait exploser"

Tunisie: encerclé par les forces de l'ordre, un suspect "se fait exploser"

AFP

Tunisie: encerclé par les forces de l'ordre, un suspect "se fait exploser"

Tunisie: encerclé par les forces de l'ordre, un suspect "se fait exploser"

AFP

Zimbabwe: enquête sur le doctorat suspect de l'ex-première dame Grace Mugabe

Zimbabwe: enquête sur le doctorat suspect de l'ex-première dame Grace Mugabe

panique

AFP

Un crocodile abattu après avoir créé la panique dans une ville du Zimbabwe

Un crocodile abattu après avoir créé la panique dans une ville du Zimbabwe

AFP

Vent de panique au Cap menacé d'être privé d'eau

Vent de panique au Cap menacé d'être privé d'eau

AFP

A Madagascar, la peste provoque une épidémie de panique

A Madagascar, la peste provoque une épidémie de panique