mis à jour le

“Je n’ai jamais envoyé de SMS”

ad_section_start -->
Auteur: 
Hicham Oulmouddane
Invité: 
Fouad Laroui
Fonction: 
Ecrivain et économiste
Accroche: 
"Je n'ai jamais envoyé de SMS"
Lu, 05/27/2013 - 11:52
PV: 
Injoignable sur son portable, tout simplement parce qu'il n'en a pas, Fouad Laroui fait partie de ces gens qui préfèrent rencontrer leurs interlocuteurs. Petite entorse à cette règle, c'est finalement au bout d'un bon vieux téléphone fixe qu'il nous fait la conversation. Pas fier pour un sou, il ne fait pas tout un plat du prix Goncourt de la nouvelle qui lui a été attribué pour L'étrange affaire du pantalon de Dassoukine (Julliard, 2012). Un récit décalé autour de la question de l'identité et du choix entre tradition et modernité. Véritable ovni littéraire, l'écrivain est un ingénieur doublé d'un économiste qui écrit de la poésie en néerlandais et des nouvelles en français, le tout à la sauce marocaine. Alors qu'il avait tout pour faire partie de l'establishment marocain, il abandonne son poste de chef de mine à Khouribga et plie bagage, direction Londres. "J'ai appris que faire la queue est la quintessence de la Grande-Bretagne", souligne Fouad Laroui qui s'est, depuis, installé aux Pays-Bas où il enseigne la littérature et écrit, sans trop se prendre au sérieux.
Article du jour
Image article du jour: 

Smyet bak ?Abdelmalek Laroui.  Smyet mok?Meryem Chebani.  Nimirou d'la carte ?Je n'arrive jamais à le retenir. Je vais me le tatouer sur l'avant-bras.  Vous venez de remporter le prix Goncourt de la nouvelle. Par rapport à celui du roman, ça fait un peu lot de consolation, non ?

en lire plus

Telquel

Telquel est un magazine hebdomadaire marocain francophone.

Ses derniers articles: Record. Le plus grand matelas du monde  "Le Printemps des Arabes", la révolution en BD  Abdellah Ibrahim a son avenue