mis à jour le

Bibo Bourgi, sa santé se déteriore

Bibo Bourgi, complice présume de Karim Wade, incarcéré comme Wade fils depuis plus de 2 mois à la prison centrale de Rebeuss, sa santé va de mal en pis. Transférer depuis peu au pavillon spécial de l'hôpital Le Dantec. Jeudi dernier il a piqué une crise,conduit a l'hôpital Principale il n'aurait pas bénéficier des soins adéquats.

Rien ne va plus pour le présumé complice de Karim Wade, Bbo Bourgie, incarcéré depuis plus de 2 mois à la prison de Rebeuss comme le fils de l'ancien président Abdoulaye Wade, dans le cadre de la traque des biens mal acquis. Sa santé serait fragile, selon nos confères du journal le quotidien, jeudi dernier vers 3h du matin, il a piqué une crise alors qu'il se trouvait au pavillon spécial de l'hôpital Le Dantec, conduit au service de cardiologie de l'hôpital Principale, malheureusement sur place il n y avait pas de plateau médical adéquat pour le prendre en charge. Reconduit au pavillon spécial ou après avoir pris ses médicaments sa situation s'est un peu calmé. Mais vu sa santé fragile, il n 'est pas à l'abris d'une autre crise. En attendant peut être de bénéficier d'une libération provisoire pour raison de Santé, le patron de AHS, doit garder son mal en patience, puisque la commission d'instruction prés de la cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) vient d'ordonner une contre expertise médicale, pour savoir si l'état de santé de Bibo Bourgi est compatible avec l'environnement carcérale ou pas.
REWMI.COM/CAD

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

santé

AFP

Le ministre tunisien de la Santé décède lors d'un marathon contre le cancer

Le ministre tunisien de la Santé décède lors d'un marathon contre le cancer

AFP

Les nouvelles technologies transforment l'accès aux soins de santé en Afrique

Les nouvelles technologies transforment l'accès aux soins de santé en Afrique

Santé

Le coût du diabète en Afrique est une bombe à retardement

Le coût du diabète en Afrique est une bombe à retardement