mis à jour le

Guinée : escalade de violences à Conakry

Au moins cinq personnes ont été tuées, samedi 25 mai, lorsque les forces de sécurité ont ouvert le feu sur des manifestants dans des quartiers acquis à l'opposition à Conakry, la capitale de la Guinée. Ces nouvelles violences portent à 11 le nombre de personnes tuées depuis jeudi.

"D'après nos informations, ils ont péri sous les balles", a déclaré Thierno Maadjou Sow, président de l'organisation de défense des droits de l'homme OGDH. Un médecin qui dirige une clinique privée a parlé de nombreux blessés, dont deux petites filles âgées de six à huit ans, atteintes par des balles.

L'opposition accuse le pouvoir de chercher à truquer les prochaines élections législatives, fixées au 30 juin, et dit ne pas avoir été consultée avant l'annonce de cette date par la commission électorale.

Ces législatives, prévues à l'origine en 2011 et reportées à plusieurs reprises, sont censées parachever le retour à un pouvoir civil en Guinée après le putsch militaire de 2008. Le président Alpha Condé, au pouvoir depuis 2010, est accusé par ses opposants de vouloir manipuler le scrutin.

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

Guinée

AFP

Les Ballets africains, étoiles déclinantes de la culture en Guinée

Les Ballets africains, étoiles déclinantes de la culture en Guinée

AFP

"Biens mal acquis": le fils du président de Guinée équatoriale sera jugé en France

"Biens mal acquis": le fils du président de Guinée équatoriale sera jugé en France

AFP

Guinée équatoriale: Obiang, le fils du président renvoyé en procès

Guinée équatoriale: Obiang, le fils du président renvoyé en procès

escalade

AFP

Cameroun: escalade dans les attaques de Boko Haram, au moins trois morts

Cameroun: escalade dans les attaques de Boko Haram, au moins trois morts

AFP

Libye: le n

Libye: le n

La rédaction

Revue de Presse. Nouvelle escalade des tensions : le Maroc rappelle son ambassadeur

Revue de Presse. Nouvelle escalade des tensions : le Maroc rappelle son ambassadeur

violences

AFP

Centrafrique: l'ONU condamne les violences entre groupes ex-Séléka

Centrafrique: l'ONU condamne les violences entre groupes ex-Séléka

AFP

Mali: désaffection aux municipales plombées par les violences

Mali: désaffection aux municipales plombées par les violences

AFP

Soudan du Sud: l'ONU craint une flambée de violences ethniques

Soudan du Sud: l'ONU craint une flambée de violences ethniques