mis à jour le

Corée du sud/Japon : « Le châtiment divin »

Par Ridha Ben Kacem

Une quarantaine de manifestants, portant des drapeaux nippons, se sont rassemblés, aux abords d’un immeuble, abritant les bureaux du journal sud-coréen « Joongang Ilbo »,à Tokyo. La semaine dernière, ce journal avait publié un éditorial, dans ses éditions en coréen et en anglais, dans lequel il déclarait que les bombardements américains, de 1945, sur les deux grandes villes japonaises, qui avaient fait plus de 210.000 morts, étaient justifiés. «Honte au Joongang Ilbo»,ont scandé les manifestants. «Nous n’oublierons jamais vos remarques anti-japonaises. Retournez sur la péninsule coréenne».Pour peu qu'ils auraient été, un peu plus nombreux, et ils auraient reçu, immédiatement, et sans, aucune, réserve, l'appui de Kim Jong-un, en personne et de sa, puissante, armée, nord-coréenne.

En vérité, l'édito du journal « Joongang Ilbo »,était venu, comme une réponse, aux déclarations du maire d'Osaka, qui avait provoqué, il y a dix jours, un tollé général. Il avait, tout bonnement, soutenu, que les «femmes de réconfort»,asiatiques, avaient été une «nécessité».L'on estime à, environ, 200.000, le nombre de ces Coréennes, Chinoises et Philippines, notamment, qui avaient été obligées de travailler, dans des bordels militaires japonais, pendant la Seconde Guerre mondiale. C'est un peu, à l'image de nos femmes jihadistes du sexe, qui partent accomplir leur « devoir sacré et consacré»,en Syrie, avec la différence que les «femmes de réconfort»,de l'armée japonaise, n'était pas des volontaires.

Entre japonais et coréens il y a, donc, un vieux litige, qui explique que Les japonais soient si outragés, par cette phrase du journal, sud-coréen, sur le bombardement nucléaire. L’auteur de l'édito, a déclaré que le bombardement nucléaire, d’Hiroshima et de Nagasaki, était le châtiment du Seigneur, pour des crimes de guerre, commis par les Japonais. Fondé en 1965, « Joongang Ilbo », ou, en français, « Le Quotidien du centre »,affiche des tendances politiques conservatrices modérées, qui lui valent un million de lecteurs. Selon son édito : « Dieu a, parfois, recours à la main de l’homme, pour punir les actions diaboliques, des hommes ». Ainsi, Dieu, dans son courroux, se serait servi des, honnêtes, yankees, pour châtier les, mauvais, Japs, utilisant, à ce propos, le gadget, le plus dévastateur, qui venait, à peine, d'être mis au point : La Bombe nucléaire ! Lorsque l'on vous dit, que les voix et les voix du Seigneur, sont, réellement, impénétrables, il faut y croire, vraiment. Sinon, vous ne serez privé de lire, ce genre de bêtises humaines, servies, à chaud, à un million de lecteurs.

Il est vrai que le journal ne reproche pas, uniquement, au japonais, cette instrumentalisation sexuelle, des femmes, pour des rainons de guerre. Il est question, aussi, de la, tristement, célèbre unité, japonaise, de la dernière guerre, l’Unité 731. Basée dans le nord-est de la Chine, à Harbin. Cette unité était une section, secrète, de recherches biologiques et chimiques, qui avait mené des expériences, sur des êtres humains, lors de la guerre sino-japonaise (1937-1945) et la Seconde Guerre mondiale, notamment, des prisonniers chinois, sud-coréens et russes. « Les cris (des victimes de cette unité) , ont atteint le ciel, et les bombes atomiques sont tombées, sur Hiroshima et Nagasaki »,écrit le journal. Comme par magie ! Joli raccourci, rien à dire.

On est tenté de croire que le chemin, qui conduit au ciel, est beaucoup, plus court, du côté du Japon, qu'il ne l'est, du côté de l'Allemagne, pas exemple. Sinon, comment expliquer, que les cris des millions des victimes des nazis, ne soient pas, encore, à l'heure qu'il est, parvenus, au ciel ? Car, on n'a vu, à ma connaissance, aucun châtiment divin, en Europe, jusqu'à présent. De deux choses, l'une : Ou La Chine, où était basée cette unité, est, vraiment, l'empire Céleste, ce qui pourrait expliquer cette rapidité de l'accès, des cris, au ciel, mais n'expliquerait pas pourquoi, en revanche, le ciel se punirait lui-même. Ou alors, les victimes des nazis, n'auraient, peut-être, pas crié, assez fort, pour être entendues, du ciel. Je vous laisse trouver la solution à cette énigme, céleste.

 mai Par Ridha Ben Kacem le 27 mai 2013

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

chatîment

D.Boye

Un jeune homme trouvé en plein ébat avec la femme de son grand frère: Découvrez le châtiment

Un jeune homme trouvé en plein ébat avec la femme de son grand frère: Découvrez le châtiment

Nabil

Suspension des œuvres universitaires dans les universités de Ouagadougou : Antenne Social Alerte Burkina dénonce un châtiment collectif

Suspension des œuvres universitaires dans les universités de Ouagadougou : Antenne Social Alerte Burkina dénonce un châtiment collectif

satarbf

Le châtiment physique substance de la foi des barbares

Le châtiment physique substance de la foi des barbares