mis à jour le

Soldat britannique tué : le meurtrier présumé avait été arrêté au Kenya

Le meurtrier présumé du jeune soldat britannique, mercredi 23 mai dans les rues de Londres, avait déjà été arrêté au Kenya. Les autorités kényanes et britanniques l'ont confirmé. « Nairobi avait dans un premier nié que le principal suspect du meurtre barbare de Lee Rigby ait été arrêté sur son sol [...] Les autorités kényanes et britanniques l'ont confirmé », souligne RFI. Micheal Olumide Adebolajo a égorgé froidement et à coups de couteau et de machette ce jeune militaire anglais, âgé de 25 ans et père de deux enfants, en pleine rue de la capitale anglaise. Quelques minutes après le meurtre atroce, le jeune homme est filmé, les mains ensanglantées, expliquant son geste d'un accent très londonien. Il dit avoir agi au nom de l'Islam.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

soldat

AFP

L'Elysée annonce "la mort accidentelle" d'un soldat français au Mali

L'Elysée annonce "la mort accidentelle" d'un soldat français au Mali

AFP

Un soldat américain tué en Somalie, une première depuis 1993

Un soldat américain tué en Somalie, une première depuis 1993

AFP

Mali: un groupe jihadiste revendique l'attaque fatale

Mali: un groupe jihadiste revendique l'attaque fatale

été

AFP

Nigeria: le chef de Boko Haram dément avoir été blessé

Nigeria: le chef de Boko Haram dément avoir été blessé

AFP

Nigeria: "Nous n'avons été chassés de nulle part", affirme le chef de Boko Haram

Nigeria: "Nous n'avons été chassés de nulle part", affirme le chef de Boko Haram

AFP

CAN-2017: pour Joseph-Antoine Bell, le tirage "n'a jamais été aussi bon" pour le Cameroun

CAN-2017: pour Joseph-Antoine Bell, le tirage "n'a jamais été aussi bon" pour le Cameroun

Kenya

AFP

Le Kenya lance son "train de la liberté" entre Nairobi et Mombasa

Le Kenya lance son "train de la liberté" entre Nairobi et Mombasa

AFP

Le Kenya reconnu coupable d'avoir violé les droits de la minorité ogiek

Le Kenya reconnu coupable d'avoir violé les droits de la minorité ogiek

AFP

Soudan du Sud: un opposant risque d'être expulsé du Kenya

Soudan du Sud: un opposant risque d'être expulsé du Kenya