mis à jour le

Cheikh Mbacké Samb, Membre permanent du Comité Directeur du Pds : . «Que sont devenus les Penda Mbow, Habib Sy et Alioune Tine ?

Pour le responsable libéral qui n'a jamais mâché ses mots, le jeu du parti au pouvoir est clair. Il ne cherche qu'à phagocyter le PDs, pour avoir les mains libres, et ne lésine pas sur les moyens, même illicites, pour atteindre son objectif, devant une société civile, devenue l'ombre d'elle-même.

Ce qui explique, d'une part, une injustice flagrante avec une volonté d'écarter un potentiel concurrent pour la présidentielle de 2017. Sachant, par exemple, que Karim commence à jouir d'une popularité insoupçonnée, au niveau de la population sénégalaise et de la diaspora, son arrestation était devenue nécessité politique. Mais, c'est donner beaucoup d'importance aux gesticulations de Macky et de ses hommes que de croire qu'ils peuvent détruire le PDS qui est un parti de masse jouissant d'une expérience historique sur l'ensemble du territoire sénégalais, comme à l'extérieur.
D'autre part, Cheikh Samb estime que l'attelage de Benno Bokk Yakaar n'est composé que de trouillards. Après la première marche du PDS qui a connu un succès énorme, il a été remarqué, même par les adversaires politiques, que la capacité de mobilisation du parti était toujours intacte, contrairement à ce que leurs responsables disaient sur les plateaux de télés et radios. Enfin, pour s'en désoler, le responsable libéral s'en est aussi pris à la société civile. «Dans son dernier rapport, Amnesty international s'est emporté devant la situation alarmante des Droits de l'Homme au Sénégal et des infractions manifestes sur les libertés individuelles et collectives reconnues par la Constitution. Mais, ce qui me fait surtout mal, c'est que ce sont ceux qui s'attaquaient, il y a moins de deux ans, à Me Abdoulaye Wade, le qualifiant de tortionnaire, qui sont devenus aphones, comme par magie», décriera-t-il
Tout cela démontre, à ses yeux, que des personnes comme Alioune Tine, Jacques Habib Sy ...ne prêchaient que pour leur chapelle. Et aujourd'hui, les sénégalais devraient s'interroger sur le mutisme suspect, après avoir reçu un fromage, à l'image d'une Penda Mbow dans la nébuleuse Fondation «Servir le Sénégal».

Cheikh Ba
REWMI QUOTIDIEN

PDS

Abdoulaye Wade

Pourquoi son retour inquiète Macky Sall

Pourquoi son retour inquiète Macky Sall

Gorgui

Les vraies raisons de son retour

Les vraies raisons de son retour

group promo consulting

Le Pds exige la libération sans condition de "tous les otages politiques"

Le Pds exige la libération sans condition de "tous les otages politiques"