mis à jour le

65e session ordinaire du Conseil des ministres de l’OMVS Le Haut commissaire Kabiné Komara demande la réhabilitation des barrages

La 65e session ordinaire du Conseil des ministres de l'l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) a été l'occasion, hier, pour Kabiné Komara, le nouveau Haut commissaire, d'appeler à la réhabilitation des barrages de Diama et Manantali, devenus par la force de l'âge, vieillissants.


Les ministres et ambassadeurs des quatre pays ayant en partage le fleuve Sénegal ont été sensibilisés, par le nouveau Haut commissaire Kabiné Komara, sur la réhabilitation des deux barrages ouvrages majeurs de l'OMVS. Faisant le point, au lendemain de sa prise de fonction, il dira : «les ouvrages structurants sont vétustes et n'ont plus les mêmes états techniques. Principalement, au niveau du barrage de Diama qui est essentiel dans ce système. Il faut reconnaître qu'il date de plus de 20 ans, donc il est vieillissant et demande d'énormes travaux de réhabilitation», a déclaré M. Komara, selon qui, les bailleurs de fonds qui ont initié ce projet, ne sont plus aussi dans le même état financier qu'alors. «Nous devons faire preuve d'imagination pour relever ce défi et élaborer un certain nombre de pistes pour trouver de nouveaux bailleurs de fonds», précisera-t-il.
Outre cela, le Haut commissaire de l'OMVS a noté que cette organisation avait créé beaucoup d'espoir et qu'il fallait une sécurisation des aspects légaux, fonciers et juridiques de la Société de gestion de la navigation sur le fleuve Sénégal (Sogenav). «Il faut que les pays cèdent ces différents endroits, que tous les titres de propriété soient faits, que les codes soient ratifiés. C'est tout un ensemble, sans lequel, nous ne pouvons pas nous présenter devant les bailleurs de fonds. Nous allons nous y atteler très rapidement car, pour faire les quais, il faut que les domaines soient mis à la disposition de l'OMVS», a-t-il ajouté.
Le président du Conseil des ministres de l'OMVS, Makan Aliou Tounkara, le ministre malien de l'Energie et de l'Eau, a, contrairement au Haut commissaire, indiqué qu'une série d'initiatives avaient été prises visant le démarrage des activités de navigation sur le fleuve : l'équipement d'une vedette et l'achat de deux bateaux cargos aux Pays-Bas.
Les ministres de l'OMVS ont, par la suite, examiné les rapports d'activités 2012, les programmes d'activités et les budgets 2013 du Haut commissariat et des sociétés de gestion : Société de gestion du barrage de Diama (SOGED), Société de gestion du barrage de Manantali (SOGEM), Société de gestion pour la navigabilité du fleuve Sénégal (SOGENAV).
Mamadou DIOUF
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

ministres

AFP

Sommet Afrique-France: rencontre des ministres des Affaires étrangères

Sommet Afrique-France: rencontre des ministres des Affaires étrangères

AFP

Soutien affiché des Premiers ministres du Benelux

Soutien affiché des Premiers ministres du Benelux

AFP

Partenariats économiques en Afrique: "pas de pré carré" (Premiers ministres français et sénégalais)

Partenariats économiques en Afrique: "pas de pré carré" (Premiers ministres français et sénégalais)

réhabilitation

AFP

Bolloré lance la réhabilitation de plus de 1.000 km de rail d'Abidjan

Bolloré lance la réhabilitation de plus de 1.000 km de rail d'Abidjan

AFP

Sierra Leone: la fête nationale éclipsée par la réhabilitation post-Ebola

Sierra Leone: la fête nationale éclipsée par la réhabilitation post-Ebola

Larbi Chouikha

Tunisie : La réhabilitation du journaliste commence dans sa rédaction !

Tunisie : La réhabilitation du journaliste commence dans sa rédaction !