mis à jour le

« Il faut demeurer en extrême vigilance »

Le président de la Commission de la CEDEAO, Kadré Désiré Ouédraogo, présent à Addis-Abeba dans le cadre de la 21e session ordinaire de la Conférence des chefs d'Etat, s'est prononcé sur les attentats survenus le 23 mai dernier, au Niger. « Je voudrais tout d'abord renouveler l'expression de mes sincères condoléances au président, au gouvernement et au peuple du Niger, suite aux pertes de vies humaines enregistrées au cours de ces attaques. Je pense que cette situation prouve qu'il était véritablement (...) - Politique