mis à jour le

Prison civile d’Adzopé: Un soulèvement de prisonniers fait un mort (Nord-Sud)

Hier, après la mort d’un des leurs, tous les pensionnaires de la prison civile d’Adzopé ont été transférés à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan. Il n’y a plus de prisonniers à la Maison d’arrêt et de correction d’Adzopé. Tous les 171 pensionnaires de cet établissement pénitentiaire ont été transférés à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan, après un soulèvement qui a entraîné la mort d’un des leurs. C’est donc un total de 171 personnes qui a été convoyé, sous une bonne escort [...]

Abidjan.net

Ses derniers articles: Elaboration et exécution de budget : Le Minagri veut des agents irréprochables (Le Democrate)  Commercialisation de Fruits : L’apport de la mangue dans l’économie ivoirienne (Le Democrate)  Cinéma / Ce que le gouvernement attend des acteurs (Le Democrate) 

prison

AFP

Niger: 1 an de prison pour 3 policiers après des violences sur un étudiant

Niger: 1 an de prison pour 3 policiers après des violences sur un étudiant

AFP

RDC: présentation des auteurs présumés d'attaques de prison et commissariats

RDC: présentation des auteurs présumés d'attaques de prison et commissariats

AFP

RDC: un mort et des blessés lors d'une évasion de la prison de Bukavu

RDC: un mort et des blessés lors d'une évasion de la prison de Bukavu

prisonniers

AFP

En Afrique du Sud, des prisonniers "politiques" en attente de pardon

En Afrique du Sud, des prisonniers "politiques" en attente de pardon

AFP

L'ONU appelle le gouvernement éthiopien

L'ONU appelle le gouvernement éthiopien

AFP

Attaque d'un convoi de prisonniers au Tchad: quatre militaires arrêtés

Attaque d'un convoi de prisonniers au Tchad: quatre militaires arrêtés

mort

AFP

Zimbabwe: un éléphant piétine

Zimbabwe: un éléphant piétine

AFP

Cameroun: Amnesty accuse les forces de sécurité de torture entraînant la mort

Cameroun: Amnesty accuse les forces de sécurité de torture entraînant la mort

AFP

RDC: des membres de la sécurité peut-être liés

RDC: des membres de la sécurité peut-être liés