mis à jour le

Gilbert Diendéré rend hommage aux victimes des attentats au Niger

Le chef d'Etat major particulier de la présidence du Faso, le général Gilbert Diendéré a rendu un vibrant hommage aux victimes du double attentat d'Agadez et d'Arlit au Niger, samedi à Ouagadougou à la faveur du grand prix de l'impossible dont il est le président d'honneur.

« Nous apportons notre message de compassion au peuple nigérien, aux familles des militaires disparus. Nous leur présentons toutes nos condoléances les plus attristées », a dit le chef d'Etat major particulier de la présidence du Faso, le général Gilbert Diendéré à l'issue des remises de prix du grand prix de l'impossible auquel il a assisté.

Pour le patron de la sécurité présidentielle, « la compétition (grand prix de l'impossible : ndlr) a commencé à Kantchari au lieu de Niamey à cause des événements douloureux que le Niger a connu avec de nombreux militaires qui ont perdu la vie ».

Il a demandé un minute de silence à l'endroit des victimes tout en souhaitant que « la compétition puisse partir de Niamey l'année prochaine comme nous l'avions souhaité ».

Un double attentat est survenu à Agadez et à Arlit causant plus d'une vingtaine de morts. Ce qui a suspendu l'étape en territoire nigérien du grand prix de l'impossible et ramenant la distance de course à 421,700 au lieu de 515 comme prévu.

AS/

Ouagadougou, le 25 mai 2013 (AIB)

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

hommage

AFP

Maroc: hommage émouvant

Maroc: hommage émouvant

AFP

Foot: la Côte d'Ivoire rend un ultime hommage

Foot: la Côte d'Ivoire rend un ultime hommage

AFP

RD Congo: hommage

RD Congo: hommage

victimes

AFP

CPI: premières réparations pour les victimes de crimes de guerre attendues

CPI: premières réparations pour les victimes de crimes de guerre attendues

AFP

Les donateurs réunis

Les donateurs réunis

AFP

A Johannesburg, une école pour enfants réfugiés victimes de xénophobie

A Johannesburg, une école pour enfants réfugiés victimes de xénophobie

attentats

AFP

Attentats de Mérah: Latifa Ibn Ziaten se plaint de l'absence d'hommage pour son fils

Attentats de Mérah: Latifa Ibn Ziaten se plaint de l'absence d'hommage pour son fils

AFP

Somalie: au moins 5 tués dans deux attentats

Somalie: au moins 5 tués dans deux attentats

AFP

Nigeria: 6 morts dans 3 attentats suicides

Nigeria: 6 morts dans 3 attentats suicides