mis à jour le

UPC : Lancement officiel des travaux des groupes thématiques de réflexion

L'Union pour le progrès et le changement (UPC) a procédé au lancement le 25 mai 2013 à Ouagadougou, des travaux de 15 groupes thématiques de réflexion. Il est attendu de ces groupes, l'élaboration d'un projet de société détaillé, prêt à être mis en ½uvre une fois le changement opéré au sommet de l'Etat.

Dans l'esprit de ses trois principes directeurs (« Améliorer ce qui est déjà fait » ; « Corriger ce qui est mal fait » ; « Réaliser ce qui n'est pas encore fait »), l'UPC a entrepris « de connaître et de maîtriser les dossiers de la République ». Et c'est dans ce sens que s'inscrit la mise en place des 15 groupes thématiques de réflexion dont les travaux doivent faire ressortir clairement non seulement « la vision à long terme qu'a l'UPC du processus de développement du Burkina », mais aussi « les stratégies et programmes à mettre successivement en ½uvre de façon cohérente dans l'espace et dans le temps ».

La démarche de ces groupes de réflexion consiste d'abord « à faire un inventaire aussi exhaustif que possible de l'existant ». Il s'agira ensuite, en partant de l'existant, « de répertorier l'ensemble des problèmes de développement qui mériteraient d'être retenus comme prioritaires, au regard d'une part, des attentes des populations et d'autre part, de l'impératif qu'il y a aujourd'hui de construire un pays uni ».

En résumé, les travaux de ces groupes thématiques s'attèlent, à en croire Bruno Kafando, « à repenser le ''solutionnement'' de tous nos problèmes de développement, de manière holistique et globale et non de façon sectaire, parcellaire ou ponctuelle ». Et chaque problème identifié devra recevoir « des propositions de solutions concrètes à mettre en ½uvre ».

La restitution des résultats de ces travaux est annoncée pour juin 2014.

En attendant, le président de l'UPC, Zéphirin Diabré, affirme que « les Burkinabè peuvent être rassurés, que le jour où ils décideront de nous confier les affaires du pays, le programme de l'alternance sera déjà prêt à être appliqué, et les cadres de l'UPC seront prêts à gouverner ! »

Mais qui peuvent animer ces groupes thématiques ?

La cérémonie de lancement officiel des travaux des 15 groupes thématiques a aussi été l'occasion de présenter les deux premiers responsables de chaque groupe. Il s'agit, selon le coordonnateur Bruno Kafando, de personnes désignées au regard de leurs compétences en rapport avec chaque axe de réflexion.

Mais pour l'animation de ces groupes, l'UPC appelle à la contribution intellectuelle de toutes les compétences du pays, « qu'elles soient sur le territoire national ou dans la diaspora ».

Aux cadres de notre administration, Zéphirin Diabré lance une invite « à s'inscrire dans les groupes thématiques relevant de leurs domaines de compétence ».

« Pour ceux qui, de par leur position au sein de l'appareil d'Etat, courent le risque de subir les foudres du parti au pouvoir si on les surprenait à aider l'opposition, l'UPC mettra en place un dispositif spécial par lequel ils pourront, de manière anonyme, participer à nos travaux », a précisé Zéphirin Diabré.

A l'endroit des autres partis politiques ½uvrant dans l'opposition, le président du parti du lion lance un appel à la mobilisation dans le cadre de l'élaboration de ce qu'il appelle le « programme commun de gouvernance » que les partis de l'opposition seront nécessairement amenés, avec l'avènement de l'alternance, à proposer au peuple du Burkina Faso.

Fulbert Paré

Lafaso.net


Annexe

Les axes thématiques retenus pour les réflexions

Le projet de société attendu des groupes de réflexion devra être bâti sur les axes thématiques ci-après :

1 - Politique économique et financière (finance, budget) et relation avec les PTF

2 - Défense et sécurité

3 - Education (Alphabétisation, enseignement primaire, secondaire, supérieur), recherche scientifique, technologique et formation professionnelle

4 - Santé et bien-être social

5 - Commerce, industrie, artisanat, tourisme et promotion du secteur privé

6 - Promotion du genre

7 - Mines, énergie et carrières

8 - Sécurité alimentaire (agriculture, ressources animales et halieutiques)

9 - Environnement, eau et assainissement

10- Promotion de la démocratie, justice et diplomatie

11 - Décentralisation, développement local et aménagement du territoire

12 - Politique de la famille et promotion des valeurs sociétales

13 - Jeunesse, emploi, sport et loisir

14 - Communication et promotion des tIC

15 - Bonne gouvernance

Source : dossier de presse

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

UPC

Actualités

Tournée UPC au Kouritenga :

Tournée UPC au Kouritenga :

Actualités

Fermeture des cités universitaires : Des

Fermeture des cités universitaires : Des

Actualités

Fermeture des cités universitaires : Des

Fermeture des cités universitaires : Des