mis à jour le

Abdellatif Kéchiche, Cannes, 26 mai 2013 /AFP
Abdellatif Kéchiche, Cannes, 26 mai 2013 /AFP

Abdellatif Kechiche, le Franco-Tunisien qui entre dans le saint des saints du cinéma

Son film, La vie d'Adèle, a été couronné de la Palme d'or au Festival de Cannes.

Même si certains observateurs avertis en doutaient peu, Abdellatif Kechiche a remporté la Palme d’or, le 26 mai 2013, en clôture de la 66e festival de Cannes. Le Franco-Tunisien est couronné pour son film La vie d’Adèle. Le film raconte l’histoire d’un coup de foudre puissant entre deux jeunes femmes.

Avant de passer derrière la caméra, a fait partie de ces nombreux acteurs africains ou maghrébins souvent cantonnés à des seconds rôles. Devenu réalisateur, il s’est employé à contribuer à une nouvelle esthétique du cinéma français.

Agé de 53 ans, Abdellatif Kechiche a quitté sa Tunisie natale alors qu’il n’avait que six ans. Après des études de théâtre, il se fait connaître comme acteur, en incarnant le rôle d’un homosexuel gigolo dans Les Innocents, d’André Téchiné, en 1987.

Son premier film comme réalisateur est un succès. La faute à Voltaire obtient le Lion d’or, à Venise, en 2000. Il obtiendra ensuite plusieurs Césars pour ses autres films. Avant sa consécration à Cannes, Abdellatif Kechiche s’était imposé comme un véritable découvreur de talents.

Slate Afrique

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

Festival de Cannes

Cinéma

Un an après "Timbuktu", le cinéma africain se fait discret au Festival de Cannes

Un an après "Timbuktu", le cinéma africain se fait discret au Festival de Cannes

Cannes 2014

«Timbuktu» ou la fournaise malienne filmée avec poésie

«Timbuktu» ou la fournaise malienne filmée avec poésie

Espoirs

L'Afrique caresse le rêve d'une palme d'or à Cannes

L'Afrique caresse le rêve d'une palme d'or à Cannes

cinéma

AFP

Fespaco: le cinéma africain rattrapé par #MeToo

Fespaco: le cinéma africain rattrapé par #MeToo

AFP

Cinéma : les échos du Fespaco

Cinéma : les échos du Fespaco

AFP

Cinéma : les échos du Fespaco

Cinéma : les échos du Fespaco

films

AFP

Trois films mettant les femmes

Trois films mettant les femmes

AFP

Côte d'Ivoire: un festival met

Côte d'Ivoire: un festival met

AFP

Le Maroc instaure une subvention pour attirer les tournages de films étrangers

Le Maroc instaure une subvention pour attirer les tournages de films étrangers