mis à jour le

CHAMPION D'EUROPE 2013! LE BAYERN N'EST PLUS MAUDIT

Défait en finale en 2010 et en 2012, le Bayern Munich a pris sa revanche en remportant ce samedi à Wembley la finale de la Ligue des champions face à un valeureux Borussia Dortmund (2-1). Ce trophée vient récompenser l'extraordinaire saison du club bavarois.



 

Un tel malheur ne pouvait pas arriver deux fois de suite, ni même trois fois en quatre ans. Après son échec en 2010 face à l'Inter puis son traumatisme vécu l'an dernier à domicile contre Chelsea, le Bayern Munich a vaincu le signe indien en s'adjugeant ce samedi dans l'envoutante ambiance de ce sublime Wembley la Ligue des champions face au Borussia Dortmund (2-1).

Ce sacre européen, le cinquième de son histoire après ceux de 1974, 1975, 1976 et 2001, vient couronner une saison exceptionnelle pour le club bavarois, qui peut encore rêver du triplé. Alors que le Borussia a été un adversaire à la hauteur de l'événement, la logique l'a quand même emporté. Mandzukic puis Robben, qui pleurait au coup de sifflet final, ont été les heureux buteurs bavarois d'une finale qui n'a choisi son camp qu'à deux minutes de la fin.

Mais ce match, au-delà des trois buts inscrits, s'est avéré le moment de gloire des gardiens.

Alors qu'une énorme pression était sur ses épaules, le Bayern a dû se battre corps et âme face à un Borussia très entreprenant en début de match, à l'image de Marco Reus, lequel a parfaitement rempli son rôle de meneur de jeu en l'absence de Götze. Mais ce match, au-delà des trois buts inscrits, s'est avéré le moment de gloire des gardiens. Neuer fut décisif devant Lewandoswki (14e et 35e), Blaszczykowski (15e), Reus (19e) et Bender (22e) alors que son homologue Weidenfeller lui a répondu de la plus belle des manières en s'interposant avec brio face à Mandzukic (26e), Alaba (76e), Schweinsteiger (87e) et surtout Robben, qui a perdu deux gros duels (30e et 43e).

Ribéry, qui sort d'une saison extraordinaire en Bundesliga, n'a pas été dans son assiette. Peu d'impact sur son côté, des duels manqués, trop de ballons perdus et un peu de nervosité affichée par le Français. Mais l'un comme l'autre ont fini par être tranchants. A l'heure de jeu, Ribéry a lancé Robben, dont le centre en retrait a trouvé Mandzukic, qui n'a eu qu'à pousser le ballon au fond des filets alors qu'il était hors jeu au départ de l'action (60e, 1-0).

Le coup de grâce ? Pas du tout. Sur un mauvais coup de Dante sur Reus, Gündogan a redonné espoir aux Jaunes de Dortmund en égalisant sur penalty (68e, 1-1). Averti, le Bayern n'a jamais lâché et a maintenu le cap grâce à un Müller omniprésent. Et Robben a enfin gagné un duel face à Weidenfeller. Le dernier de la partie. Le plus important. A la 89e, le Néerlandais a trouvé la clé (2-1). Celle du bonheur assurément pour le dernier match de Jupp Heynckes sur le banc munichois. Si le Bayern réussit le triplé le 1er juin face à Stuttgart en Coupe d'Allemagne, il sera impossible à Josep Guardiola de faire mieux la saison prochaine.
David MICHEL, à Wembley

 


 

Seninfos

Ses derniers articles: ANGOLA - SENEGAL: LIONS ET PALANCAS NEGRAS FONT MATCH NUL (1-1) A LUANDA  TAPHA TINE APRES SA DEFAITE: "BALLA GAYE 2 ETAIT PAR MOMENTS INVISIBLE"  LUTTE: YEKINI ANNONCE UN "TONTU" A BALLA GAYE 2 

champion

AFP

Niger: le champion du monde de taekwondo Alfaga ambassadeur de l'Unicef

Niger: le champion du monde de taekwondo Alfaga ambassadeur de l'Unicef

AFP

CAN: le Maroc de Renard en quarts en sortant le champion en titre ivoirien

CAN: le Maroc de Renard en quarts en sortant le champion en titre ivoirien

AFP

Pistorius: décision sur la peine du champion reportée

Pistorius: décision sur la peine du champion reportée

Bayern

Ambroise DAGNON

Franck Ribéry: Le Bayern rejette une offre mirobolante de Chelsea

Franck Ribéry: Le Bayern rejette une offre mirobolante de Chelsea

AFP

Foot: le Bayern Munich champion du monde des clubs

Foot: le Bayern Munich champion du monde des clubs

Steven LAVON

Allemagne: le Bayern humilie Dortmund

Allemagne: le Bayern humilie Dortmund