mis à jour le

Cameroun: "arrivée massive" de réfugiés en provenance du Nigeria

L'offensive lancée par l'armée nigériane contre les insurgés islamistes de Boko Haram a provoqué une "arrivée massive" de réfugiés dans la zone frontalière de Kolofata (extrême-Nord du Cameroun) en provenance du Nigeria, a appris l'AFP samedi auprès d'un chef coutumier local.

L'action de l'armée nigériane a créé "une arrivée massive de gens" dans certains villages de la province Kolofata, a affirmé Seiny Boukar Lamine, sultan de Kolofata.

"La plupart de ces personnes sont des Camerounais qui étaient installées au Nigeria depuis plusieurs années", a-t-il ajouté.

La semaine dernière par exemple, "un camion d'une centaine de personnes est arrivé dans le village de Gancé. Lorsque les identifications ont été faites, il s'est avéré qu'au moins 80 personnes étaient des Camerounais", et les autres des Nigérians, a-t-il rapporté.

Selon lui, le nombre total de personnes qui ont passé la frontière pour se réfugier au Cameroun ces derniers jours est "difficile à quantifier", certains arrivants préférant se rendre directement dans leurs familles.

"Dans cette zone les familles ont leurs membres de part et d'autres de la frontière", a expliqué sous anonymat une autorité administrative de Kolofata, qui confirme que "beaucoup de Camerounais" établis depuis de longues années au Nigeria ont regagné leur pays pour fuir les violences au Nigeria.

Ces arrivées "nous inquiètent beaucoup", a pour sa part commenté Ellen Einterz, chef du service de santé du district de Kolofata. "Les gens (venus du Nigeria) sont réticents" à l'égard de la campagne de vaccination contre la poliomyélite lancée hier à Kolofata dans le cadre d'une opération nationale. Selon elle, 8 cas de polio ont été confirmée dans l'Etat nigérian voisin de Borno et "la couverture vaccinale au Nigeria n'est pas très bonne".

Mme Einterz a également détecté un cas de contamination de rougeole, sur un enfant arrivant de Kano dans le nord du Nigeria. D'après elle, les autorités sanitaires locales redoutent également l'apparition du choléra du fait du manque d'hygiène des réfugiés lié à leurs conditions de vie précaires, et des pluies qui s'annoncent dans la région de Kolofata.

AFP

Ses derniers articles: Un haut responsable palestinien interdit d'entrée en Egypte  Egypte: un opposant dénonce son exclusion du Parlement  La croissance du Nigeria en berne en 2016 

réfugiés

AFP

Soudan: plus de 30.000 réfugiés sud-soudanais depuis début 2017

Soudan: plus de 30.000 réfugiés sud-soudanais depuis début 2017

AFP

Kenya: la fermeture du camp de réfugiés de Dadaab annulée

Kenya: la fermeture du camp de réfugiés de Dadaab annulée

AFP

A Johannesburg, une école pour enfants réfugiés victimes de xénophobie

A Johannesburg, une école pour enfants réfugiés victimes de xénophobie

Nigéria

AFP

La croissance du Nigeria en berne en 2016

La croissance du Nigeria en berne en 2016

AFP

Le Nigeria renoue avec les violences entre nomades et agriculteurs

Le Nigeria renoue avec les violences entre nomades et agriculteurs

AFP

Nigeria et Boko Haram: 14 pays promettent leur aide, pas les Etats-unis

Nigeria et Boko Haram: 14 pays promettent leur aide, pas les Etats-unis