mis à jour le

L’artiste Hédi Kallel dans la disette

« Ya dar el 7abeyyeb », « hal ghira illi fik », « inti inti inti walla blech », « malaak ya malak » , »Ya Bentil Fallah »...
Les jeunes ne connaissent pas cette voix exceptionnelle qui chantaient les mélodies tunisiennes avec talent et humilité…
Ils est l’un des derniers géants de la chanson tunisienne qui sont en vie.
Je viens de lire sur Essabah.News qu’il vit aujourd’hui dans la pauvreté totale et qu’il souffre de la maladie et de l’oubli.
Je déplore cette situation et j’estime que ce Monsieur est digne de respect et de considération. Une attention particulière doit lui être accordée. Il appartient au patrimoine tunisien et à ce titre il faut lui venir en aide.
Cet artiste-monument qui a écrit l’une des plus belles pages de la chanson tunisienne mérite que l’état le prenne en charge et honore toute ses dépenses pour qu’il continue à vivre décemment et dignement.
!..AH..!

Ali Gannoun

Ya bentil Falla7

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

disette

AFP

Appel

Appel

AFRIQUE de l'est

Un été à mourir de faim

Un été à mourir de faim