mis à jour le

L’Union africaine fête un demi-siècle de panafricanisme

L’empereur éthiopien Haile Selassie (au centre) et le premier président du Ghana Kwame Nkrumah (à g.) le 25 mai 1963 en Ethiopie.

C'est le grand jour pour l'Union africaine (UA). Ce samedi 25 mai, elle célèbre l'anniversaire de la création de l'Organisation de l'Unité africaine, il y a exactement 50 ans. L'occasion de célébrer le panafricanisme et la «renaissance africaine». Le président français, François Hollande, et le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, figurent parmi les personnalités attendues pour ces festivités, organisées au siège de l'UA, à Addis Abeba, en Ethiopie.

 

Comme l'a dit le patron de la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique, Carlos Lopes, « le panafricanisme est un sentiment unique, que l'on ne retrouve pas sur les autres continents ».

Il s'est forgé autour de la lutte pour la décolonisation et la fin de l'apartheid, et à l'occasion de ce Jubilé d'Or, il a été placé au centre des débats, sans doute pour le réinventer. Car beaucoup l'ont déjà martelé, et le répéteront certainement ce samedi, le panafricanisme est l'indispensable socle sur lequel s'appuyer pour un essor durable et partagé.

 Pourquoi renaître ?

L'autre axe choisi est la Renaissance africaine. Mais renaître pourquoi ? Parce que les rêves des pères fondateurs de 1963 n'ont pas été accomplis, et que le continent accuse encore de nombreux retards.

L'autocritique n'est pas le point fort des dirigeants africains. On devrait, ce samedi, essentiellement se projeter vers le futur. Car les potentialités existent et les invités internationaux, comme François Hollande, devraient donc porter des messages d'espoir et d'encouragements.

Au-delà du plan stratégique 2014-2017, l'Union africaine réfléchit actuellement à une vision de développement pour les cinquante années à venir. Après le temps des célébrations, il sera donc le moment de se remettre au travail.

AFP

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

fête

AFP

Côte d'Ivoire: le coupé-décalé fait sa fête

Côte d'Ivoire: le coupé-décalé fait sa fête

AFP

Meurtri, le Soudan du Sud annule sa fête d'indépendance

Meurtri, le Soudan du Sud annule sa fête d'indépendance

AFP

Fifa: anniversaire au goût amer pour Blatter qui fête ses 80 ans

Fifa: anniversaire au goût amer pour Blatter qui fête ses 80 ans

panafricanisme

Tribune

50 ans de l'Union africaine: penser «panafricain» et européen

50 ans de l'Union africaine: penser «panafricain» et européen

Happy Birthday

Cinquantenaire de l'Union africaine: les rêves déçus du panafricanisme

Cinquantenaire de l'Union africaine: les rêves déçus du panafricanisme

Centrafrique

Comment sortir la Centrafrique du chaos

Comment sortir la Centrafrique du chaos