mis à jour le

RDC: 3 jours "ville morte" contre l'insécurité dans un territoire de l'Est

La société civile de Beni, un territoire de l'Est de la République démocratique du Congo, a décrété trois jours de "ville morte" pour protester contre l'insécurité "très préoccupante" et l'"impuissance" des autorités, indique-t-elle dans un communiqué.

"Après (un) aperçu général, la situation est caractérisée par des tueries, viols, vols en main armés, des enlèvements sous l'oeil impuissant des autorités tant politico-admnistratives que militaires", estime Teddy Kataliko, président de la société civile de Beni, cité dans le document.

"Suite à la situation sécuritaire très préoccupante (...), il s'est tenu une réunion extraordinaire à Oicha avec toutes les couches et composantes de la société civile" de Beni, situé dans la province riche et instable du Nord-Kivu, selon les termes du communiqué.

En conséquence, selon le communiqué, la société civile de Beni "décide de décréter trois jours de journées ville morte à partir de ce samedi 25 mai".

D'autre part, la société civile de Beni prévoit à partir de lundi la "suspension du paiement des taxes et impôts de caractère local, provincial et national jusqu'au rétablissement de la paix".

AFP

Ses derniers articles: Cornes de rhinocéros aux enchères, une vente très controversée  Évasion de 20 prisonniers en Afrique du Sud  Cameroun: quatre morts dans un attentat-suicide dans le nord 

territoire

AFP

Libye: le gouvernement d'union nationale accuse Paris de "violation" du territoire

Libye: le gouvernement d'union nationale accuse Paris de "violation" du territoire

AFP

RDC: presque 80% du territoire

RDC: presque 80% du territoire

Benoit DOSSEH

Masters d’Istanbul : Serena Williams marque son territoire d’entrée

Masters d’Istanbul : Serena Williams marque son territoire d’entrée