mis à jour le

RDC: 3 jours "ville morte" contre l'insécurité dans un territoire de l'Est

La société civile de Beni, un territoire de l'Est de la République démocratique du Congo, a décrété trois jours de "ville morte" pour protester contre l'insécurité "très préoccupante" et l'"impuissance" des autorités, indique-t-elle dans un communiqué.

"Après (un) aperçu général, la situation est caractérisée par des tueries, viols, vols en main armés, des enlèvements sous l'oeil impuissant des autorités tant politico-admnistratives que militaires", estime Teddy Kataliko, président de la société civile de Beni, cité dans le document.

"Suite à la situation sécuritaire très préoccupante (...), il s'est tenu une réunion extraordinaire à Oicha avec toutes les couches et composantes de la société civile" de Beni, situé dans la province riche et instable du Nord-Kivu, selon les termes du communiqué.

En conséquence, selon le communiqué, la société civile de Beni "décide de décréter trois jours de journées ville morte à partir de ce samedi 25 mai".

D'autre part, la société civile de Beni prévoit à partir de lundi la "suspension du paiement des taxes et impôts de caractère local, provincial et national jusqu'au rétablissement de la paix".

territoire

AFP

Le Burkina cède des pans entiers de son territoire aux jihadistes

Le Burkina cède des pans entiers de son territoire aux jihadistes

AFP

Gabon: l'interdiction de sortie du territoire de leaders de l'opposition levée

Gabon: l'interdiction de sortie du territoire de leaders de l'opposition levée

AFP

Gabon: Ping et d'autres opposants interdits de sortie du territoire

Gabon: Ping et d'autres opposants interdits de sortie du territoire