mis à jour le

Lettre ouverte à M. Rajoelina Andry Nirina, candidat à l'élection présidentielle

Antananarivo le 23 Mai 2013 Monsieur le candidat, Après plus de quatre années de crise à la suite du coup d'état que vous avez conduit, les Malgaches sont toujours embourbés dans une incertitude angoissante les éloignant de plus en plus de la sortie de crise. En instrumentalisant quelques responsables très minoritaires des forces de l'ordre à des fins politiciennes et en terrorisant sciemment l'opinion publique par des propos menaçants liés à des soit disant impératifs de sécurité , vous réduisez (...) - Tribune libre

Madagascar Tribune

Ses derniers articles: Sehatra Fanaraha-maso ny Fiainam-pirenena - Les élections de 2013 : une opportunité  Éducation nationale - 4 2O5 000 écoliers auront chacun leur kits scolaire avant la rentrée  Education citoyenne pour les élections - Le KMF-CNOE demeure confiant 

lettre

AFP

Maroc: polémique autour d'une lettre attribuée

Maroc: polémique autour d'une lettre attribuée

Actualités

Lettre d’Alger : La surexcitation

Lettre d’Alger : La surexcitation

Steven LAVON

Bloqué au Qatar avec sa famille, le Franco-algérien Zahir Belounis appelle Zidane et Guardiola

Bloqué au Qatar avec sa famille, le Franco-algérien Zahir Belounis appelle Zidane et Guardiola

Rajoelina

AFP

Madagascar: fin de la transition avec Rajoelina qui quitte le pouvoir

Madagascar: fin de la transition avec Rajoelina qui quitte le pouvoir

AFP

Madagascar: Rajoelina en position d'être nommé Premier ministre par son camp

Madagascar: Rajoelina en position d'être nommé Premier ministre par son camp

AFP

Présidentielle

Présidentielle

présidentielle

AFP

Kenya: la Cour suprême accable la Commission électorale pour la présidentielle invalidée

Kenya: la Cour suprême accable la Commission électorale pour la présidentielle invalidée

AFP

RDC: l'ONU table toujours sur une présidentielle d'ici au 31 décembre

RDC: l'ONU table toujours sur une présidentielle d'ici au 31 décembre

AFP

Au Kenya, la confusion règne dans l'organisation de la nouvelle présidentielle

Au Kenya, la confusion règne dans l'organisation de la nouvelle présidentielle