mis à jour le

Mise à l'écart de Demba Ba Papiss Cissé mis devant ses responsabilités



Lors de la publication de la liste des 23 lions pour Sénégal-Angola et Libéria-Sénégal, Alain Giresse a donné un signal fort, en écartant Demba Ba. Un acte qui a toute sa signification, d'autant que l'attaquant de Chelsea, coupable pour son match catastrophique contre l'Angola, le 23 mars dernier, est exclu de la tanière, pour deux matches importants. Une décision qui consacre une redistribution des cartes au sein de l'attaque sénégalaise, mais qui met surtout Papiss Demba Cissé devant ses responsabilités de leader de l'attaque des Lions.

Le coup de gueule de Papiss Demba Cissé résonne encore dans les oreilles. A la fin du match Sénégal-Angola comptant pour les éliminatoires du Mondial 2014 le 23 mars dernier, l'attaquant de Newcastle avait déversé sa bile dans les vestiaires.
Le numéro 9 des Magpies entré en cours de jeu, gronde sa frustration et pousse le bouchon jusqu'à s'expliquer avec le patron des lions. Très déçu du match nul et du manque d'engagement de ses coéquipiers, Papis, complètement hors de lui, avait haussé le ton devant Alain Giresse. «Je me suis un peu énervé, après le match, mais c'était contre nous-mêmes. J'ai dit dans les vestiaires, à tout le monde qu'il était inconcevable qu'on laisse filer ce genre de match, alors qu'on l'avait en main. Cela devient récurrent», avait expliqué Cissé, à propos de cette supposée altercation avec le coach. Un fait de match qui a vite alimenté la polémique et qui traduisait, à merveille, le sentiment du capitaine déchu de la tanière, également, très amer d'avoir été utilisé comme remplaçant par Giresse qui avait choisi Demba, à la pointe de l'attaque.
La suite, on la connait, quelques jours après le match, Giresse promet des changements majeurs, pour les prochaines sorties des lions.
Personne n'osait imaginer que le sélectionner allait abattre son sabre sur la tête de Demba Ba. Même si les critiques fusaient de partout, à propos du rendement moyen de l'attaquant des Blues qui a raté un pénalty, alors que ça pouvait donner les trois points de la victoire aux lions. Pendant ce temps, Gigi "ruminait sa colère", en attendant de marquer ces changements promis. Et comme qui choisit élimine, le technicien français a tranché, hier, lors de la publication de la liste des 23 Lions.
Finalement, Demba Ba qui, fort de son statut d'attaquant vedette de Chelsea, n'a pas répondu aux attentes, pour être la véritable fer de lance de l'attaque sénégalaise, saute, au profit de son ex-coéquipier à Newcastle et ce, pour deux matches contre l'Angola et le Libéria. «J'ai décidé de me passer de lui pendant ces deux matchs. Le Sénégal est assez pourvu en attaquants axiaux et il faut donner la chance aux autres pour ces deux prochaines rencontres éliminatoires de coupe du monde», a expliqué Giresse.
Dès lors, avec cette mise à l'écart de Demba Ba, c'est un signal fort d'Alain Giresse à l'endroit de l'ancien buteur de Fribourg, appelé à prendre ses responsabilités.
Ce dernier qui na pas su profiter de son statut de capitaine de la sélection sénégalaise (lors de la Can 2012), pour jouer le vrai rôle de leader qu'on attendait de lui, doit, plus que jamais, saisir la perche qui lui est tendue pour imprimer son influence à la tanière.
Amadou L. MBAYE
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye