mis à jour le

Loïk Le Floch-Prigent dit avoir payé 50.000 euros pour pouvoir quitter le Togo (AFP)

BREST, L'ancien patron d'Elf, Loïk Le Floch-Prigent, a dû verser 50.000 euros aux autorités togolaises avant sa remise en liberté provisoire en février après plus de 5 mois d'emprisonnement pour "complicité d'escroquerie", a-t-il affirmé vendredi à l'AFP. "J'ai dû payer 50.000 euros, que j'ai empruntés", a assuré l'ancien grand patron, interrogé à l'occasion d'un "salon du polar" vendredi et samedi dans la périphérie de Brest, où il présentait "Granit Rosse" sorti en 2012. La justi [...]

Abidjan.net

Ses derniers articles: Elaboration et exécution de budget : Le Minagri veut des agents irréprochables (Le Democrate)  Commercialisation de Fruits : L’apport de la mangue dans l’économie ivoirienne (Le Democrate)  Cinéma / Ce que le gouvernement attend des acteurs (Le Democrate) 

pouvoir

AFP

Nouveau coup de force du pouvoir zambien qui suspend des députés d'opposition

Nouveau coup de force du pouvoir zambien qui suspend des députés d'opposition

AFP

Zimbabwe: le procureur général remercié et inculpé d'abus de pouvoir

Zimbabwe: le procureur général remercié et inculpé d'abus de pouvoir

AFP

Dans l'Egypte de Sissi, le pouvoir s'en prend aux sites internet

Dans l'Egypte de Sissi, le pouvoir s'en prend aux sites internet

Togo

AFP

Le FMI approuve un programme de prêts de 241 millions de dollars au Togo

Le FMI approuve un programme de prêts de 241 millions de dollars au Togo

AFP

CAN: le Togo impuissant face

CAN: le Togo impuissant face

AFP

CAN-2017: le Togo "abîmé moralement" par l'affaire Agassa, pas sûr de jouer

CAN-2017: le Togo "abîmé moralement" par l'affaire Agassa, pas sûr de jouer