mis à jour le

Etats-Unis: Barack Obama va-t-il tenir sa promesse de fermer Guantamo?

«Nos efforts systématiques pour démanteler les organisations terroristes doivent se poursuivre. Mais cette guerre, comme toutes les guerres, doit prendre fin». Les mots sont de Barack Obama, qui s'est exprimé à l'université de la Défense nationale, jeudi 23 mai. Pierre Guerlain, professeur de Civilisation américaine à l'université Paris Ouest-Nanterre, analyse comment ces promesses de changement de cap dans la stratégie antiterroriste du président des Etats-Unis peuvent, ou pas, se traduire en actes. 

Plus de douze ans après les attentats du 11 septembre 2001, Barack Obama affirme qu'une « guerre perpétuelle contre le terrorisme serait perdue d'avance ». Peut-on parler de virage radical ?

Pierre Guerlain : Il y a un virage rhétorique tout à fait important, effectivement. Mais radical, c'est quelque chose qu'il faut voir. Il y a deux éléments importants. Il y a d'abord ce qu'Obama peut faire en tant que président. Par exemple, changer le fonctionnement de sa fameuse « kill list ». C’est-à-dire la liste des personnes à tuer, sans aucun contrôle juridique ou parlementaire, et donc s'autocensurer sur les prérogatives du président.

D'autre part, en ce qui concerne Guantanamo, par exemple, qui est une situation extraordinaire, parce qu'il y a une situation de non-droit à Guantanamo. Mais pour mettre fin au non-droit, le président a besoin du soutien du Congrès, qui ne lui est pas acquis. Il a besoin du soutien politique et juridique pour mettre fin à une situation de non-droit. Il ne peut pas faire tout, tout seul. Mais il y a quand même un changement rhétorique qui va certainement être suivi de certains changements dans la politique étrangère et la pratique des drones. De là à dire que c'est radical, c'est une autre paire de manches.

RFI

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

Barack

AFP

Barack Obama promulgue une loi d'aide

Barack Obama promulgue une loi d'aide

AFP

Barack Obama cet été au Kenya, terre natale de son père

Barack Obama cet été au Kenya, terre natale de son père

Ahmed Bellasri - Lemag

Barack Obama pourrait bien se retrouver sans salaire !

Barack Obama pourrait bien se retrouver sans salaire !

Obama

AFP

Obama et l'Afrique, un héritage surtout symbolique

Obama et l'Afrique, un héritage surtout symbolique

AFP

Obama inaugure un musée pour mieux comprendre l'histoire afro-américaine

Obama inaugure un musée pour mieux comprendre l'histoire afro-américaine

AFP

Au Liberia, Michelle Obama invite les jeunes filles

Au Liberia, Michelle Obama invite les jeunes filles