mis à jour le

M. Baraka pour le développement d'une croissance endogène en faveur d'une meilleure intégration de l'Afrique

Le ministre de l'Économie et des Finances, Nizar Baraka, a souligné, vendredi à Rabat, la nécessité de faciliter l'intégration et l'émergence du continent africain, à travers le développement de sa croissance endogène et la mise en place d'infrastructures nécessaires, en capitalisant sur son potentiel propre.

en lire plus

MAP

Ses derniers articles: Opération Hadj 1434 : les dotations en devises fixées entre 29.000 et 61.000 DH (Office des changes)  Akhannouch plaide pour une révision des modes d’organisation du pilotage des réformes des finances publiques  Bank Al-Maghrib injecte 73 MMDH durant la semaine se terminant le 11 septembre 

Baraka

LNT

Nizar Baraka présente les projets du CESE aux parlementaires

Nizar Baraka présente les projets du CESE aux parlementaires

LNT

CESE-Sahara : Tournée pédagogique de Nizar Baraka

CESE-Sahara : Tournée pédagogique de Nizar Baraka

[email protected] (Author Name)

La baraka de Larayedh : Elimination de la Tunisie du Mondial 2014!

La baraka de Larayedh : Elimination de la Tunisie du Mondial 2014!

développement

AFP

"La culture a un rôle majeur pour le développement de l'Afrique", selon Magic System

"La culture a un rôle majeur pour le développement de l'Afrique", selon Magic System

AFP

Le roi du Maroc "mécontent" du retard dans le programme de développement d'Al-Hoceima

Le roi du Maroc "mécontent" du retard dans le programme de développement d'Al-Hoceima

AFP

Maroc: le développement du nord est une "priorité stratégique"

Maroc: le développement du nord est une "priorité stratégique"

croissance

AFP

Afrique: la reprise fragile de la croissance se confirme, selon le FMI

Afrique: la reprise fragile de la croissance se confirme, selon le FMI

AFP

Le Nigeria renoue avec la croissance au deuxième trimestre

Le Nigeria renoue avec la croissance au deuxième trimestre

Croissance

Pourquoi la croissance démographique ne ralentit pas en Afrique

Pourquoi la croissance démographique ne ralentit pas en Afrique