mis à jour le

Algérie : quand Saïd Bouteflika orchestre le silence présidentiel

Depuis l'hospitalisation d'Abdelaziz Bouteflika à Paris il y a un peu plus de trois semaines, la présidence algérienne se montre extrêmement discrète sur l'état de santé du chef de l'État. Cette stratégie du silence, orchestrée par Saïd Bouteflika, le frère du président, est dorénavant largement critiquée par les médias algériens.

Le mutisme de la présidence algérienne sur l'état de santé d'Abdelaziz Bouteflika est en train d'affoler l'Algérie. Depuis son hospitalisation, le 2...

Lemag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

Algérie

AFP

Rajoy en visite en Algérie

Rajoy en visite en Algérie

AFP

Des footballeurs binationaux en mal de carrière rebondissent en Algérie

Des footballeurs binationaux en mal de carrière rebondissent en Algérie

AFP

Immigration: le ministre français de l'Intérieur en Algérie mercredi, puis au Niger

Immigration: le ministre français de l'Intérieur en Algérie mercredi, puis au Niger

Bouteflika

AFP

Algérie: le parti du Premier ministre souhaite un nouveau mandat de Bouteflika

Algérie: le parti du Premier ministre souhaite un nouveau mandat de Bouteflika

AFP

Algérie: des politiques et des intellectuels appellent Bouteflika

Algérie: des politiques et des intellectuels appellent Bouteflika

AFP

Algérie: le FLN réitère son appel

Algérie: le FLN réitère son appel

orchestre

Actualités

Retour sur le match de Blida : Ils ont tout orchestré pour l’échec des Etalons

Retour sur le match de Blida : Ils ont tout orchestré pour l’échec des Etalons

TAP

Omar Khairat : "Je suis heureux de me retrouver à Carthage où je me suis produit il y'a 17 ans...avec cette fois un orchestre mixte"

Omar Khairat : "Je suis heureux de me retrouver à Carthage où je me suis produit il y'a 17 ans...avec cette fois un orchestre mixte"

TAP

Omar Khairat : "Je suis heureux de me retrouver à Carthage où je me suis produit il y'a 17 ans...avec cette fois un orchestre mixte"

Omar Khairat : "Je suis heureux de me retrouver à Carthage où je me suis produit il y'a 17 ans...avec cette fois un orchestre mixte"