mis à jour le

Double attentat au Niger : le retour de Mokhtar Belmokhtar

Deux attentats-suicides contre une caserne de l'armée nigérienne à Agadez et un site d'Areva à Arlit ont fait jeudi 23 mai une vingtaine de morts. D'après plusieurs communiqués jihadistes, ces attaques sanglantes, d'abord revendiquées par le Mujao, ont été "supervisées" par le jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar. Le célèbre chef jihadiste menace même de mener d'autres opérations contre la France et ses alliés.

Jeune Afrique

Ses derniers articles: Égypte : une bombe désamorcée sur une voie ferrée  Somalie : deux attentats meurtriers frappent Mogadiscio  Nigeria : l'armée annonce avoir tué une cinquantaine de membres de Boko Haram 

doublé

AFP

Nigeria: au moins 13 morts et une cinquantaine de blessés dans un double attentat

Nigeria: au moins 13 morts et une cinquantaine de blessés dans un double attentat

AFP

Jeux de la Francophonie: Doublé 100-200 pour la Congolaise Ngoye Akamabi

Jeux de la Francophonie: Doublé 100-200 pour la Congolaise Ngoye Akamabi

AFP

Cameroun: au moins 14 civils tués dans un double attentat dans le nord

Cameroun: au moins 14 civils tués dans un double attentat dans le nord

attentat

AFP

Burundi: cinq blessés dans un attentat

Burundi: cinq blessés dans un attentat

AFP

Attentat de Benghazi: Abou Khattala acquitté de l'assassinat de l'ambassadeur américain

Attentat de Benghazi: Abou Khattala acquitté de l'assassinat de l'ambassadeur américain

AFP

Cameroun: 5 enfants tués dans un attentat suicide

Cameroun: 5 enfants tués dans un attentat suicide

Niger

AFP

Le Niger rapatrie plus de 500 ressortissants de libye

Le Niger rapatrie plus de 500 ressortissants de libye

AFP

Le Niger élabore une politique de sécurité et lutte anti-terrorisme

Le Niger élabore une politique de sécurité et lutte anti-terrorisme

AFP

Au Niger et au Tchad, la France veut repérer les réfugiés déterminés

Au Niger et au Tchad, la France veut repérer les réfugiés déterminés