mis à jour le

NORD FOIRE : La call-girl brise un ménage et s’évapore dans la nature


Une prostituée écume Nord Foire. Ce qui pourrait s'apparenter à un mauvais polar est le fait de m½urs qui défraie la chronique dans la capitale sénégalaise. Du mauvais côté de la trentaine, la belle de nuit aura fait couler beaucoup de ménages dans cette zone de Dakar. F. B. ND, usuellement inscrite sur le registre, dispose de son carnet sanitaire et exerce légalement le métier de call-girl.
Selon notre source, cette professionnelle du sexe n'aime pas du tout que sa dignité soit heurtée, même si, pour n'avoir pas, depuis 6 mois, payé son loyer, elle a été extirpée de son logis. Ce, en pleine journée, devant ses voisins qui regardaient le huissier jeter et saisir des biens de la prostituée. Humiliée et se sentant violée dans son intimité, elle avait fait dans les menaces, promettant de revenir, avec la manière, la tête Haute.
Mais, son logeur ne pouvait comprendre que revenir était synonyme de destruction de son ménage. En effet, deux mois après ce triste spectacle, la dame revenait sur les lieux, scrutant les sorties nocturnes, après le boulot, du maitre de maison du nom de M. D. Au bout d'un certain temps, F. B. ND se présentait, tous les soirs, dans cette famille, se contentant de dire : «Ani Diw sama xaliis la dieulsi» -où est untel, je viens réclamer mon dû-. Ce dernier, jamais sur les lieux, était mis au courant par son épouse qui avait fini par en avoir marre, avant de demander des explications à son mari qui, devant le fait accompli, ne sût quoi répondre. Las de cette mascarade, il a donné à la dame un rendez-vous d'explication à son bureau. La secrétaire, calomnieuse, en a parlé à la maitresse de maison.
Le comble viendra, quand un soir, la prostitue se présente chez son ex-logeur, en bandoulière, une facture mentionnant les dates, jours, heures, mais aussi et surtout, les nombres de passes et les prix respectifs, censés comptabiliser son commerce charnel avec le maitre des lieux. Tout correspondant aux heures de sortie de M D, sans piper mot, la maitresse de maison déserter le domicile conjugal, y laissant, seul et désemparé un mari qui n'y a vu que du feu. Mais, appelant à la rescousse son ami commissaire de police, ce dernier se rendra compte, après une discrète enquête que la belle de nuit était sous le cou de plusieurs plaintes. Aussi, révélera-t-il les prouesses de la prostituée qui louait des appartements de luxe, sans s'acquitter de ses factures et pis, faisait tout pour briser des couples. Aujourd'hui, elle est activement recherchée par la gendarmerie.
Yandé DIOP
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

foire

AFP

Afrique du Sud: interrogations après la foire d'empoigne au parlement

Afrique du Sud: interrogations après la foire d'empoigne au parlement

AFP

A Ouagadougou, foire aux documents volés chez François Compaoré, le "petit président"

A Ouagadougou, foire aux documents volés chez François Compaoré, le "petit président"

TAP

Plus de 280 demandes de pays arabes et africains pour participer

Plus de 280 demandes de pays arabes et africains pour participer

Nature

Faune

L'Afrique n'arrive pas à endiguer l'arrivée d'espèce invasives sur son sol

L'Afrique n'arrive pas à endiguer l'arrivée d'espèce invasives sur son sol

Wildlife

Les douloureux maux de pieds qui tuent les éléphants en captivité

Les douloureux maux de pieds qui tuent les éléphants en captivité

AFP

Tchad: l'opposition demande

Tchad: l'opposition demande