mis à jour le

Bastonnade de Diouf dans un restaurant des Almadies Les tabloïds anglais prennent le contre pied du bad boy

La vraie fausse bagarre d'El Hadj Diouf continue de défrayer la chronique. L'ancien capitaine de l'équipe nationale du Sénégal qui a démenti l'information, selon laquelle il a été pris à partie par une bande de copains, dans une boite de nuit huppée des Almadies, a reçu un vilain tacle des médias anglais qui ont, à leur tour, démenti la version de l'attaquant de Leeds. Enquêtes à l'appui, ces tabloïds anglais ont fait de ce scandale leurs choux gras.
On en parle au pays de Shakespeare. La presse anglaise s'est fait l'écho de la vraie fausse bagarre d'El Hadji Ousseynou Diouf relatée, mardi dernier, en long et en large par les médias locaux. Le scandale a fait les choux gras des journaux et sites internet sénégalais, avant d'atterrir, quelques jours après, outre-manche.
Avec force détails des tabloïds anglais, comme «Mirror» et «the Sun» sont revenus sur cet incident, confirmant le passage à tabac du «bad boy» par un groupe d'amis, également venus dans ce restaurant-boite de nuit huppé des Almadies.

Pour rappel, l'ancien capitaine de l'équipe nationale du Sénégal, complètement ivre, ce soir là, abreuvaient d'injures tous ceux qu'ils croisaient sur son chemin, jusqu'à ce qu'il arrive à hauteur d'une bande d'amis à qui, il balance tout de go des propos déplacés du genre «vous êtes tous nuls, vous êtes pauvres, vous n'êtes pas branchés...». Touchés dans leur orgueil, ces derniers ont suivi Dioufy dans les toilettes à l'intérieur desquelles, ils le corrigeront.

Le barman de la boite cité à titre de témoin
Une information que l'international sénégalais avait catégoriquement démentie. Piqué au vif par ces révélations, l'attaquant sénégalais de Leeds, actuellement en vacances à Dakar, a répondu qu'il avait dépassé l'âge où il faisait des frasques, non sans indiquer à qui voulait l'entendre que celui qui le frapperait n'était pas encore né.
Ce que des médias anglais (et même un site d'information ghanéen) ont démenti. Ces derniers ont même mené des enquêtes au Sénégal, pour en avoir le c½ur net.
Mirror et The Sun sont allés jusqu'à interroger des clients réguliers de la fameuse boite de nuit qui ont confirmé l'information. Toutefois, ces sources ont requit l'anonymat pour, disent-elles, des «raisons sécuritaires».
Mieux, le propriétaire du bar, un homme du nom de Latir Diop, a même été cité par les journaux anglais.
Ce dernier a avoué qu'il y'a eu une brève altercation mais, que Diouf n'était pas blessé.
Amadou Lamine Mbaye
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

restaurant

AFP

Somalie: un restaurant visé par une attaque précédée de l'explosion d'une voiture

Somalie: un restaurant visé par une attaque précédée de l'explosion d'une voiture

AFP

Somalie: au moins 19 morts dans l'attaque contre un restaurant de Mogadiscio

Somalie: au moins 19 morts dans l'attaque contre un restaurant de Mogadiscio

AFP

Somalie: explosion dans un restaurant de Mogadiscio, fusillade nourrie

Somalie: explosion dans un restaurant de Mogadiscio, fusillade nourrie

anglais

AFP

Foot: l'Algérien Mahrez élu meilleur joueur du Championnat anglais

Foot: l'Algérien Mahrez élu meilleur joueur du Championnat anglais

AFP

Attaque

Attaque

AFP

Fifa: les Anglais lâchent Platini et Blatter manie l'ambiguïté

Fifa: les Anglais lâchent Platini et Blatter manie l'ambiguïté

BAD

AFP

Climat: l'Afrique défavorisée par les projets actuels d'aide, constate la BAD

Climat: l'Afrique défavorisée par les projets actuels d'aide, constate la BAD

Economie

Qui sont les candidats en lice à la tête de la Banque africaine de développement?

Qui sont les candidats en lice à la tête de la Banque africaine de développement?

AFP

Ebola: la BAD accorde une rallonge

Ebola: la BAD accorde une rallonge