mis à jour le

Coopération décentralisée : Journée chargée et fructueuse pour le maire Salia Sanou

En visite à Gaziantep en Turquie pour un jumelage coopération avec cette ville, le maire de la commune de Bobo-Dioulasso a eu une journée du 22 mai assez chargée, mais aussi fructueuse. Et pour cause.

Dans la matinée de ce 22 mai, le maire et la délégation qui l'accompagne se sont rendus à Urfa, dans la ville natale du prophète Ibrahim située à 145 km de Gaziantep, où le maire a été reçu à l'hôpital privé OSM Ortadogu Hastanesi. Avec les premiers responsables de ce centre hospitalier, l'un des plus grands du pays, les échanges ont porté sur les échanges que cet hôpital pourrait avoir avec des centres médicaux à Bobo et éventuellement la possibilité pour des malades burkinabè d'y être accueillis.

En ce qui concerne le premier point, les premiers responsables ont marqué leur accord pour envoyer des médecins spécialisés pour des campagnes de consultations ponctuelles sur des maladies bien prises. Toutefois, ils n'ont pas écarté la possibilité d'équiper des centres médicaux. Il reste à la partie bobolaise de formaliser et de créer le cadre de ces consultations. L'hôpital privé OSM Ortadogo Hastanesi est l'½uvre d'un opérateur économique dans le sud-est de la Turquie. Il a une capacité d'accueil de 300 lits et emploie 830 personnes, toutes catégories confondues. Il est construit sur une superficie de 30 000 m2 et prendre en compte toutes les maladies.

Dans la soirée, le maire a été reçu en dîner par des hommes d'affaires turcs intervenant dans plusieurs domaines. Mais, au cours de cette rencontre, il a largement été question d'éducation et de santé. Car, en Turquie, l'accent est mis sur l'éducation en ce sens qu'un homme éduqué est capable de développer lui-même les initiatives de son bien-être. Au cours de cette rencontre, les hommes d'affaires turcs ont réitéré leur engagement à soutenir la mairie de la commune de Bobo, à condition que le maire leur définisse les besoins prioritaires, tout en insistant pour dire que dans leur pays, c'est l'éducation, l'alphabétisation et la santé qui sont prioritaires. Aussi, espèrent-ils que les étudiants burkinabè (ils sont au nombre de 60 dont cinq à Gaziantep) contribueront après leur formation au développement du Burkina. En outre, le bailleur du Collège Feza international en construction à Bobo (d'un coût de plus de 500 millions de F CFA) espère lui aussi que de cette école sortiront des cadres compétents qui travailleront au renforcement des relations entre les deux pays. Le maire a déjà soumis en projet l'éclairage de la rue de l'Union européenne (rentrée route de Ouagadougou) et l'avenue du Cinquantenaire (rentrée route de Faramana) que des bailleurs voudraient bien financer.

Au cours de toutes ces rencontres, le maire de la commune a rendu hommage à Dr Aydin Sefa Akay, ambassadeur de la Turquie au Burkina qui a facilité et accompagné ces échanges. Car pour lui, avant même la formulation de l'accord de coopération avec Gaziantep, le Collège Feza international a déjà ouvert ses portes et la construction de ses locaux en cours. C'est hier jeudi que l'accord de coopération a été signé. Nous y reviendrons.

Mountamou KANI Gaziantep (Turquie)

L'Express du Faso

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

coopération

AFP

Le Sénégal et la France renforcent la coopération contre le "terrorisme"

Le Sénégal et la France renforcent la coopération contre le "terrorisme"

AFP

Les Parlements tunisien et français scellent un accord de coopération

Les Parlements tunisien et français scellent un accord de coopération

AFP

La France et le Nigeria renforcent leur coopération militaire contre Boko Haram

La France et le Nigeria renforcent leur coopération militaire contre Boko Haram

maire

AFP

Afrique du Sud: le nouveau maire de Johannesburg veut tourner la page de l'ANC

Afrique du Sud: le nouveau maire de Johannesburg veut tourner la page de l'ANC

AFP

Rwanda: un ancien maire condamné

Rwanda: un ancien maire condamné

AFP

Maire de Palerme: "Nous vivons un génocide" en Méditerranée

Maire de Palerme: "Nous vivons un génocide" en Méditerranée