mis à jour le

Le droit de vie dénié à Logobou

Alors qu'elle tentait de s'échapper de sa maison mise à feu, Omandibiga Tenihala, une femme de 49 ans, est rattrapée et tuée par une foule en furie. La cause de ce lynchage public : elle a été accusée de sorcellerie par des habitants de Logobou, un département de la province de la Tapoa, dans la région de l'Est. Elle s'appelait Omandibiga Tenihala, 49 ans et mère de 8 enfants. Il était 18 h passées ce jeudi 11 avril 2013. A la faveur de la nuit tombante, une foule constituée en majorité de jeunes (...) - La Une

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

droit

AFP

Maroc: les projets de loi sur la langue berbère et le droit de grève adoptés

Maroc: les projets de loi sur la langue berbère et le droit de grève adoptés

AFP

Burkina: un ex-bras droit de Compaoré élu président du nouveau parlement

Burkina: un ex-bras droit de Compaoré élu président du nouveau parlement

AFP

Burundi: le bras droit du président Nkurunziza assassiné

Burundi: le bras droit du président Nkurunziza assassiné