mis à jour le

Ouverture du Forum mondial des Droits de l’Homme : Stéphane Hessel et la Syrie à l’honneur

Hier soir avait lieu, à Nantes, l’ouverture du Forum mondial des droits de l’Homme. Des associations, militants, institutionnels et acteurs du monde entier s’y retrouvent pour quatre jours de discussion et d’échange.

Les institutionnels se sont succédés au pupitre pour l’ouverture du Forum mondial des droits de l’Homme à Nantes dont le titre Développement durable / Droit de l’Homme : même combat ? demande réflexion. Le développement durable comme les Droits de l’Homme sont aujourd’hui le socle de nombreuses politiques publiques. Il ne peut y avoir renforcement des Droits de l’Homme sans progrès, mais le progrès doit se faire dans certaines conditions. Jusqu’à samedi différentes conférences et ateliers sur la question ont lieu.

Hier soir avait lieu la conférence d’ouverture. Un accent particulier a été mis sur la situation de la Syrie. Geneviève Garrigos, présidente d’Amnesty Internationale section française, a pris la parole et a rappelé que depuis le début des combats 70 000 personnes ont perdu la vie, 4 millions de personnes ont été déplacées, 1,5 millions de personnes sont réfugiées et 115 personnes, dont des enfants, sont mortes suite à des actes de torture. Pour apporter un soutien symbolique à la lutte du peuple syrien une campagne Une vague blanche pour la Syrie a lieu. Un spot a été diffusé et les participants présents dans la salle ont brandi des affiches sur lesquelles était imprimé le mot « STOP ».

Un hommage particulier a été rendu à Stéphane Hessel, lui qui a participé à l’élaboration de la Charte des Droits de l’Homme. Un extrait vidéo d’un discours qu’il avait tenu à des enfants lors de sa présence à l’un des Forums mondial des Droits de l’Homme a été diffusé : « Chacun d’entre vous est responsable car ces droits ne sont pas appliqués dans de nombreux pays. Il faut aimer la vie, il faut aimer la vie en collectivité car si tous ensemble nous sommes d’accord sur des principes comme la liberté et la justice alors il nous faut lutter pour que ce texte des Droits de l’Homme soit appliqué dans tous les pays du monde. »

Stéphane Hessel, l’auteur de l’essai Indignez-vous ! en appelait donc à la jeunesse pour changer le monde. Une jeunesse qui doit s’indigner et donc s’engager. C’est ce qu’a souligné sa femme, présente pour l’occasion : « Stéphane considérait que l’indignation est indispensable face à l’indifférence, mais seule elle ne fonctionne pas. Il faut l’engagement. »

Puis Pierre Sane, qui travaille sur la question des droits de l’Homme pour l’ONU, a lui aussi parlé de l'engagement : un forum sert à ça selon lui, à échanger des idées, à essayer de renouveler son engagement, à essayer de nouvelles solutions pour être mieux armé sur le terrain. Car c’est par ce biais qu’une meilleure défense des droits de l’Homme peut se faire.

Le reportage sur place de deux reporters citoyens du projet Reporters Transmediterranée Pol Chailloux et Bilel Belguith :

Nawaat

Ses derniers articles: Peut-on (encore) se passer des banques au quotidien en Tunisie?  En Tunisie, le "plus grand drapeau au monde" ne fait pas l’unanimité  Tunisie-Union européenne: une mise sous tutelle déguisée 

ouverture

AFP

Côte d'Ivoire: ouverture de la campagne du référendum sur la Constitution

Côte d'Ivoire: ouverture de la campagne du référendum sur la Constitution

AFP

Gabon: gouvernement de faible ouverture après la présidentielle

Gabon: gouvernement de faible ouverture après la présidentielle

AFP

Cameroun: ouverture du procès d'un journaliste de RFI accusé d'"intelligence" avec Boko Haram

Cameroun: ouverture du procès d'un journaliste de RFI accusé d'"intelligence" avec Boko Haram

forum

AFP

Le 26e Forum économique mondial pour l'Afrique s'ouvre

Le 26e Forum économique mondial pour l'Afrique s'ouvre

AFP

La sécurité en Afrique au coeur du Forum de Dakar

La sécurité en Afrique au coeur du Forum de Dakar

AFP

Forum économique

Forum économique

droits

AFP

Burundi: "descente aux enfers" en matière des droits de l'Homme

Burundi: "descente aux enfers" en matière des droits de l'Homme

AFP

Egypte: l'ONU dénonce le gel d'avoirs de militants des droits de l'homme

Egypte: l'ONU dénonce le gel d'avoirs de militants des droits de l'homme

AFP

Droits de l'Homme: un nombre croissant de pays refuse de coopérer avec l'ONU

Droits de l'Homme: un nombre croissant de pays refuse de coopérer avec l'ONU