mis à jour le

Darfour : 300.000 personnes ont fui les combats depuis début 2013, selon l'ONU

KHARTOUM (AFP) - (AFP)

Quelque 300.000 personnes ont fui les combats au Darfour, une région de l'ouest du Soudan en proie à la guerre civile, au cours des cinq derniers mois, a annoncé une responsable de l'ONU jeudi à Khartoum.

"L'ONU évalue à 300.000 le nombre de personnes ayant fui les combats au Darfour au cours des cinq premiers mois de cette année", a déclaré à la presse la responsable des opérations humanitaires de l'ONU, Valerie Amos, en visite au Soudan.

Africa n°1

Ses derniers articles: Les coups de coeur du 24/06/13  Mali : l'UE débloque 90 millions pour "consolider" l'Etat  Afrique du Sud : un syndicat veut doubler les salaires dans les mines 

Darfour

AFP

Soudan: l'ONU prolonge le mandat de sa force au Darfour

Soudan: l'ONU prolonge le mandat de sa force au Darfour

Coup de force

Le Soudan a t-il fait du chantage en encerclant des troupes sud-africaines?

Le Soudan a t-il fait du chantage en encerclant des troupes sud-africaines?

Afrique du Sud

Ce que l'affaire Omar el-Béchir révèle de l'impuissance de la CPI

Ce que l'affaire Omar el-Béchir révèle de l'impuissance de la CPI

combats

AFP

Somalie: au moins 35 tués dans des combats le long de la frontière éthiopienne

Somalie: au moins 35 tués dans des combats le long de la frontière éthiopienne

AFP

Au Soudan du Sud, les violents combats ont mené

Au Soudan du Sud, les violents combats ont mené

AFP

Soudan du Sud: offensive rebelle sur Malakal, en proie aux combats

Soudan du Sud: offensive rebelle sur Malakal, en proie aux combats

l'ONU

AFP

Soudan du Sud: des soldats ont violé puis brûlé vives des femmes, accuse l'ONU

Soudan du Sud: des soldats ont violé puis brûlé vives des femmes, accuse l'ONU

AFP

Erythrée: un expert de l'ONU demande une enquête sur de possibles crimes contre l'humanité

Erythrée: un expert de l'ONU demande une enquête sur de possibles crimes contre l'humanité

AFP

La force de l'ONU au Mali a des lacunes, dénonce son chef

La force de l'ONU au Mali a des lacunes, dénonce son chef