mis à jour le

Darfour : 300.000 personnes ont fui les combats depuis début 2013, selon l'ONU

KHARTOUM (AFP) - (AFP)

Quelque 300.000 personnes ont fui les combats au Darfour, une région de l'ouest du Soudan en proie à la guerre civile, au cours des cinq derniers mois, a annoncé une responsable de l'ONU jeudi à Khartoum.

"L'ONU évalue à 300.000 le nombre de personnes ayant fui les combats au Darfour au cours des cinq premiers mois de cette année", a déclaré à la presse la responsable des opérations humanitaires de l'ONU, Valerie Amos, en visite au Soudan.

Africa n°1

Ses derniers articles: Les coups de coeur du 24/06/13  Mali : l'UE débloque 90 millions pour "consolider" l'Etat  Afrique du Sud : un syndicat veut doubler les salaires dans les mines 

Darfour

AFP

Soudan: deux Casques bleus tués dans une attaque au Darfour

Soudan: deux Casques bleus tués dans une attaque au Darfour

AFP

Soudan: libération d'un employé de la Minuad enlevé au Darfour

Soudan: libération d'un employé de la Minuad enlevé au Darfour

AFP

Soudan: un membre de la force de paix au Darfour tué

Soudan: un membre de la force de paix au Darfour tué

combats

AFP

Libye: 75 morts en moins d'une semaine dans les combats de Benghazi

Libye: 75 morts en moins d'une semaine dans les combats de Benghazi

AFP

Libye: les Etats-Unis et des pays européens réclament la fin des combats

Libye: les Etats-Unis et des pays européens réclament la fin des combats

AFP

Boko Haram: 8 soldats camerounais et 107 islamistes tués dans des combats au Cameroun

Boko Haram: 8 soldats camerounais et 107 islamistes tués dans des combats au Cameroun

l'ONU

AFP

Somalie: l'ONU se penche sur une application plus stricte de l'embargo

Somalie: l'ONU se penche sur une application plus stricte de l'embargo

AFP

Soudan du Sud: l'ONU voit un accord possible mais pas encore la paix

Soudan du Sud: l'ONU voit un accord possible mais pas encore la paix

AFP

RDC: la mission de l'ONU prise pour cible après des massacres dans l'Est

RDC: la mission de l'ONU prise pour cible après des massacres dans l'Est