mis à jour le

Niger : 18 militaires, un civil, quatre kamikazes tués

Vingt-trois personnes, dont 18 militaires nigériens, un civil et quatre kamikazes ; ont été tuées jeudi dans l'attentat contre un camp militaire à Agadez, dans le nord du Niger, où des élèves officiers sont retenus en otages par l'un des assaillants, a annoncé le gouvernement nigérien. « A Agadez, nous avons 19 morts, 18 militaires et un civil", a déclaré devant la presse à Niamey le ministre de l'Intérieur Abdou Labo. "Quatre kamikazes sont morts dans l'explosion », a-t-il poursuivi, faisant aussi état de "13 blessés, dont six graves" dans les rangs de l'armée. « Un cinquième kamikaze s'est enfermé dans un local avec des otages élèves officiers » en formation à Agadez, a-t-il ajouté.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Niger

AFP

Le Niger crée un sanctuaire d'hippopotames

Le Niger crée un sanctuaire d'hippopotames

AFP

Immigration clandestine: l'UE verse une aide de 10 millions d'euros au Niger

Immigration clandestine: l'UE verse une aide de 10 millions d'euros au Niger

AFP

Niger: deux civils tués dans un attentat suicide contre un camp de réfugiés au Niger

Niger: deux civils tués dans un attentat suicide contre un camp de réfugiés au Niger

kamikazes

AFP

Nigeria: trois kamikazes se tuent près de Maiduguri

Nigeria: trois kamikazes se tuent près de Maiduguri

AFP

Le Nigeria vit toujours dans la peur de Boko Haram

Le Nigeria vit toujours dans la peur de Boko Haram

AFP

Nigeria: deux kamikazes présumés tués en tentant d'attaquer une mosquée

Nigeria: deux kamikazes présumés tués en tentant d'attaquer une mosquée