mis à jour le

Le Nigeria reconnaît détenir des enfants soupçonnés de liens avec Boko Haram

Le gouvernement nigérian a reconnu, jeudi 23 mai, détenir des femmes, mais aussi des enfants en relation avec les islamistes de Boko Haram. Le conseiller du président Goodluck Jonathan, Doyin Okupe, a indiqué qu'ils seraient libérés dans le cadre d'un geste d'apaisement annoncé mardi.

Jeune Afrique

Ses derniers articles: Égypte : une bombe désamorcée sur une voie ferrée  Somalie : deux attentats meurtriers frappent Mogadiscio  Nigeria : l'armée annonce avoir tué une cinquantaine de membres de Boko Haram 

Nigéria

AFP

Boko haram: huit agriculteurs tués dans le nord-est du Nigeria

Boko haram: huit agriculteurs tués dans le nord-est du Nigeria

AFP

Le Nigeria renoue avec la croissance au deuxième trimestre

Le Nigeria renoue avec la croissance au deuxième trimestre

AFP

Londres donne 200 millions de livres au Nigeria contre Boko Haram

Londres donne 200 millions de livres au Nigeria contre Boko Haram

enfants

AFP

Mali: neuf enfants soldats remis

Mali: neuf enfants soldats remis

AFP

Le combat sans fin pour arracher les enfants du Sénégal

Le combat sans fin pour arracher les enfants du Sénégal

AFP

Au Cameroun, un dépistage plus rapide du VIH chez les enfants

Au Cameroun, un dépistage plus rapide du VIH chez les enfants

liens

AFP

Paris et Alger veulent renforcer leurs liens

Paris et Alger veulent renforcer leurs liens

AFP

Trump reçoit le président égyptien Sissi pour renforcer les liens

Trump reçoit le président égyptien Sissi pour renforcer les liens

AFP

Le président Kagame loue les liens Rwanda-Etat hébreu

Le président Kagame loue les liens Rwanda-Etat hébreu