mis à jour le

Immobilier<br>Fin de course pour les spéculateurs

Points: 
La demande en baisse, les ménages préfèrent les lots de terrain
Pas de chute significative toutefois des prix
Très faible disponibilité du foncier

Les logements ne se vendent plus comme avant à Agadir. C’est le constat que font aujourd’hui plusieurs promoteurs de la place. Du côté des banques, comme chez les notaires, l’activité est plutôt en berne. Il n’y a pas vraiment de nouveaux grands projets dans la ville. Il faut dire que le foncier dans la station balnéaire se fait de plus en plus rare.

Légende Image: 

Finies les opérations spéculatives où on achetait à tour de bras les appartements aussi bien chez les opérateurs publics qu’auprès du privé pour les revendre à des prix forts le numéro d’attribution à peine en main. La demande est aujourd’hui très faible

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

course

AFP

Afrique du Sud: les seconds couteaux de la course

Afrique du Sud: les seconds couteaux de la course

AFP

La course

La course

AFP

Elections au Liberia: cinq choses

Elections au Liberia: cinq choses