mis à jour le

Tirer les leçons de l’austérité pour la croissance<br>Par Michael Spence

Au cours d’une série d’études récentes, Carmen Reinhart et Kenneth Rogoff ont utilisé une vaste gamme de données historiques pour montrer que l’accumulation de niveaux élevés de dette publique (et privée) par rapport au PIB a un effet négatif persistant sur la croissance. La taille de l’effet identifié a incité un débat à propos d’erreurs présentes dans leurs calculs.

Légende Image: 

Michael Spence a reçu le prix Nobel d’Economie en 2001, en même temps que Joseph Stiglitz (chroniqueur régulier de cette rubrique) et George A. Akerlof pour ses analyses du marché en situation d’asymétrie d’information. Michael Spence est professeur d’économie à la Stern School of Business de l’Université de New York, intervenant émérite auprès du Conseil des relations étrangères, et membre senior de l’Institution Hoover de l’Université de Stanford

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources