mis à jour le

Bambey: l'enseignant accusé de viol sur son élève écope de deux ans ferme

Le délibéré est tombé ce matin dans l'affaire de tentative d'avortement et de viol qui a eu comme cadre Bambey. l'enseignant Mamadou Diouf, auteur de la grossesse de son élève, est condamné à 2 ans de prison ferme, et à payer une amande de 500 000 francs Cfa. l'infirmier Cheikh Bèye et la matrone Astou Diaw, considérés comme des complices dans cette affaire, vont purger une peine de deux mois ferme. Pour ce qui est de Mbaye Mara, aide pharmacien et ami de l'enseignant, il a été relaxé. Le procureur avait requis 4 ans ferme contre l'enseignant, auteur de la grossesse, et 6 mois ferme contre ses supposés complices. Pour rappel, l'élève Mb, en état de grossesse, des ½uvres de son professeur, a tenté de se faire avorter, à la demande de l'enseignant. C'est ainsi que l'aide pharmacien, l'infirmier chef de poste de Ngoye et la matrone à la retraite avaient joué des rôles plus ou moins importants dans la tentative d'avortement de l'élève.

REWMI.COM/MK

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

viol

AFP

Soldats français accusés de viol en Centrafrique: aucune mise en examen

Soldats français accusés de viol en Centrafrique: aucune mise en examen

AFP

Kenya: 100 ans de prison pour le viol de trois jeunes filles dans une église

Kenya: 100 ans de prison pour le viol de trois jeunes filles dans une église

AFP

Tchad: victime d'un viol collectif, Zouhoura brise le silence

Tchad: victime d'un viol collectif, Zouhoura brise le silence

ferme

AFP

Nigeria: l'aéroport d'Abuja sera fermé six semaines pour travaux en mars

Nigeria: l'aéroport d'Abuja sera fermé six semaines pour travaux en mars

AFP

Sénégal: un imam condamné en appel

Sénégal: un imam condamné en appel

AFP

Soudan du Sud: un quotidien fermé après la publication d'un rapport sur la corruption

Soudan du Sud: un quotidien fermé après la publication d'un rapport sur la corruption