mis à jour le

CNDH: La situation des droits de l'Homme au Maroc au centre d'entretiens avec le rapporteur de la commission des affaires politiques de l'APCE

La situation des droits de l'Homme au Maroc et l'évolution politique et constitutionnelle en la matière ont été au centre d'entretiens, jeudi à Rabat, entre M. El Habib Belkouch, membre du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) et Mme Liliane Maury Pasquier, rapporteur de la commission des affaires politiques et de la démocratie de l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe, en visite au Maroc.

en lire plus

MAP

Ses derniers articles: SM le Roi Mohammed VI au Mali: Une visite  La diversité de l'échiquier politique et le choix démocratique font du Maroc une exception dans la région arabe (Zhor Chakkafi)  SM le Roi Mohammed VI au Mali: Une visite 

droits

AFP

Burundi: la plus ancienne ligue des droits de l'homme "radiée"

Burundi: la plus ancienne ligue des droits de l'homme "radiée"

AFP

Centrafrique: les violations des droits de l'homme en hausse, selon l'ONU

Centrafrique: les violations des droits de l'homme en hausse, selon l'ONU

AFP

Burundi: "descente aux enfers" en matière des droits de l'Homme

Burundi: "descente aux enfers" en matière des droits de l'Homme

Maroc

AFP

Le nouveau président de la CAF "convaincu" que le Maroc peut organiser le Mondial-2026

Le nouveau président de la CAF "convaincu" que le Maroc peut organiser le Mondial-2026

AFP

Le salon Livre Paris

Le salon Livre Paris

AFP

Le Maroc accueillera une "ville industrielle" chinoise

Le Maroc accueillera une "ville industrielle" chinoise

commission

AFP

Gambie: l'ONU dénonce l'intervention au siège de la Commission électorale

Gambie: l'ONU dénonce l'intervention au siège de la Commission électorale

AFP

Génocide: une commission rwandaise accuse 22 officiers supérieurs français

Génocide: une commission rwandaise accuse 22 officiers supérieurs français

AFP

Soudan du Sud: une commission dénonce un niveau de violences "épouvantable"

Soudan du Sud: une commission dénonce un niveau de violences "épouvantable"