mis à jour le

Drogba, Diouf et Feindouno Stars, hier, indésirables aujourd’hui

Rien ne se faisait, dans leurs sélections respectives, sans leurs avals. Aujourd'hui, Didier Drogba, Pascal Feindouno et El Hadji Diouf sont relégués au second plan. Les raisons : contreperformance pour les deux premiers et décisions fédérales pour Diouf.


Didier Drogba : Victime de sa CAN décevante

La mise à l'écart de Didier Drogba d'une liste de 26 joueurs par Sabri Lamouchi est la première conséquence directe de sa mauvaise prestation à la Can 2013. Son bilan durant cette CAN reste médiocre pour un attaquant de sa classe : 1 but et 1 passe décisive. Pourtant, le joueur s'est remis sur les rails, avec une bonne fin de saison avec Galatassay, sacré champion de Turquie. Cela ne suffit pas pour le franco tunisien de mettre l'ancien joueur de Chelsea dans sa valise, pour la double confrontation contre la Gambie et la Tanzanie, en phase retour des éliminatoires de la coupe du monde 2014.
Ce qui frappe à coup d'½il, au vu de cette situation, est qu'avec une pléthore de 26 joueurs, l'attaquant le plus prolifique des Eléphants ne soit même pas retenu pour galvaniser les «petits» dans le groupe. Cela va sans dire que les autorités ivoiriennes sont prêtes définitivement à mettre une croix sur Didier Drogba.
Le dernier match de Drogba sous le maillot de la sélection remonte à février 2013, lors de l'élimination de la Côte d'Ivoire des quarts de finale de la Coupe d'Afrique des nations, face au Nigéria (1-2).
El Hadji Diouf : Une prise de bec
Le Bad Boy a du fric, de l'or et même du Diamant, mais il lui manque énormément l'ambiance de l'équipe nationale. Pour cela, il fait des pieds et mains pour y retourner. Ce rêve risque de ne plus se réaliser. Le joueur de Leeds se trouve empêtré dans une brouille inavouée avec les dirigeants du football sénégalais.
A l'origine, Diouf, mecontent de la déroute des Lions face à la Gambie à Dakar, lors des éliminatoires de la coupe d'Afrique combinée à la coupe du monde 2010, avait adressé une lettre à la fédération sénégalaise de football, annonçant sa retraite internationale. C'était un coup dur pour le Sénégal qui n'avait pas fini de panser sa déculottée de Tamale en 2008.
La reconstruction entamée par les autorités, conduite par Amara Traoré, n'a pas tenu compte d'El Hadj Diouf. La mayonnaise ayant pris, Diouf a voulu retourner en sélection. Devant les portes closes, il ourdira une campagne médiatique de dénigrement de la fédé. La réplique de la structure de Maître Augustin Senghor ne se fera attendre. Une sanction sévère est servie au joueur. La guerre continue mais, Diouf est presqu'au seuil de la sortie.

Pascal Feindouno : Le tort d'aller au Qatar
Feindouno est un talent gâché. Son aventure au Qatar est à l'origine de sa contreperformance aujourd'hui. Et c'est ce qui vaut sa non sélection en Syli, au sein duquel il régnait en maître. Depuis la Can 2012, où il a fait des merveilles, alors qu'il était sans club, le natif de Conakry a été zappé de la sélection nationale. Michel Dussuyer ne lui a pas tourné le dos mais, il lui demande juste d'être régulier dans un championnat. C'est peine perdue. A 31ans, «Paski» n'est plus la convoitise des grands clubs. En tout cas, il se cherche à Elazigspor, un club turc. C'est juste quelques bouts de match en termes de régularité. Peut-on revoir ce joueur au Syli ?
Toujours est-il que le péché de Feindouno a été d'aller au Qatar, alors qu'il était annoncé dans des grands clubs de la Liga espagnole. Le choix d'Al Sadd était avant tout un challenge financier qui a rapporté près de 3 millions d'euros net annuel (dont 1,5 millions d'euros de prime à la signature). Mais, il ne lui a pas donné une visibilité.
Issiaka TOURE
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye