mis à jour le

Niger : double attentat à la voiture piégée à Agadez et Arlit

NIAMEY (AFP) - (AFP)

Un double attentat à la voiture piégée a visé jeudi un camp militaire à Agadez, la grande ville du nord du Niger, et un site d'uranium d'Areva plus au nord, a-t-on appris de sources concordantes.

"Il y a eu une explosion devant le camp militaire d'Agadez", a déclaré à l'AFP le ministre de la Défense Mahamadou Karidjo."L'explosion est due à un véhicule bourré d'explosifs", a-t-il précisé.Pratiquement au même moment, un "4x4 bourré d'explosifs" a explosé sur un site de la compagnie française à Arlit, faisant des blessés, a indiqué un employé d'Areva.

Africa n°1

Ses derniers articles: Les coups de coeur du 24/06/13  Mali : l'UE débloque 90 millions pour "consolider" l'Etat  Afrique du Sud : un syndicat veut doubler les salaires dans les mines 

Niger

AFP

Le Niger et l'Italie saluent l'effondrement du flux de migrants Africains vers l'Europe

Le Niger et l'Italie saluent l'effondrement du flux de migrants Africains vers l'Europe

AFP

Niger: après Orange, des locaux d'Airtel Niger fermés par le fisc

Niger: après Orange, des locaux d'Airtel Niger fermés par le fisc

AFP

L'unique société de textile du Niger asphyxiée par la concurrence asiatique

L'unique société de textile du Niger asphyxiée par la concurrence asiatique

doublé

AFP

Etranglé financièrement, le Zimbabwe double les prix des carburants

Etranglé financièrement, le Zimbabwe double les prix des carburants

AFP

Somalie: le bilan du double attentat de samedi passe

Somalie: le bilan du double attentat de samedi passe

AFP

Somalie: un double attentat fait 7 morts près du palais présidentiel

Somalie: un double attentat fait 7 morts près du palais présidentiel

attentat

AFP

Aux pyramides de Guizeh, la frénésie touristique habituelle au lendemain d'un attentat

Aux pyramides de Guizeh, la frénésie touristique habituelle au lendemain d'un attentat

AFP

Egypte:

Egypte:

AFP

Attentat de Tunis: un acte "isolé" et "artisanal", selon les autorités

Attentat de Tunis: un acte "isolé" et "artisanal", selon les autorités