mis à jour le

La famille Moulin-Fournier à son retour en France, le 20 avril 2013 / AFP
La famille Moulin-Fournier à son retour en France, le 20 avril 2013 / AFP

Les Moulin-Fournier ne retourneront pas au Cameroun

La famille française enlevée au Cameroun n'y retournera pas, comme elle l'avait envisagée.

L’annonce a été faite ce jeudi 23 mai par le PDG de GDF-Suez, le groupe pour lequel travaillait Tanguy Moulin-Fournier, à Yaoundé, au Cameroun.

Tanguy Moulin-Fournier, sa femme, leurs quatre enfants, et son frère avaient été enlevés, le 19 février lors d’une excursion au Nord-Cameroun et retenus en otages pendant deux mois par un groupe islamiste proche de Boko Haram. Ils ont été libérés sains et saufs le 19 avril et sont aussitôt retournés en France, dès le lendemain.

Slate Afrique avec AFP

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: L'Algérie, premier importateur d'armes sur le continent africain  Le nouveau développeur star de Google est un Camerounais de 17 ans  Les fumeurs algériens se lamentent de la pénurie de cannabis 

Famille Moulin-Fournier

otages

Ils sont «vivants», assure Laurent Fabius

Ils sont «vivants», assure Laurent Fabius

enlèvement

AFP

Enlèvement d'une Suissesse au Mali: la piste jihadiste confirmée

Enlèvement d'une Suissesse au Mali: la piste jihadiste confirmée

AFP

Hommage

Hommage

AFP

Libye: enlèvement de quatre Italiens travaillant dans la construction

Libye: enlèvement de quatre Italiens travaillant dans la construction

otages

AFP

Otages d'Arlit: pas de lien avec l'assassinat de journalistes de RFI

Otages d'Arlit: pas de lien avec l'assassinat de journalistes de RFI

AFP

Retour en Italie des deux ex otages de l'EI en Libye

Retour en Italie des deux ex otages de l'EI en Libye

AFP

Deux Italiens otages de l'EI en Libye libérés

Deux Italiens otages de l'EI en Libye libérés