mis à jour le

Londres : un soldat tué à la machette dans la rue

Une scène barbare

C'est une scène terrible qui s'est déroulée mercredi 22 mai, en pleine après-midi. Un soldat a été attaqué par deux hommes à coups de machettes et de hachoir, dans la rue. Selon les premiers éléments de l'enquête, les deux forcenés sont descendus de voiture, ont commencé à traîner le malheureux avant de lui porter des coups à l'aide d'armes blanches et de tenter de le décapiter sous les yeux de passants horrifiés.

Les deux hommes, les mains maculées de sang ont d'ailleurs demandé aux témoins de filmer et de photographier la scène d'horreur qui se veut être un acte politique contre l'engagement des troupes britanniques en Irak et en Afghanistan.

L'héroïne du jour

Une femme, dont le courage est saluée à travers tout le pays, a d'ailleurs dialogué avec les deux tueurs, et rapporte ce matin leurs déclarations dans le Daily Mail : l'un des hommes "m'a dit que la victime était un soldat britannique. Il a ajouté qu'il l'avait tué parce que (ce militaire) avait tué des musulmans et qu'il en avait marre des gens qui tuent des musulmans en Afghanistan alors qu'ils n'ont rien à faire là-bas", a indiqué Ingrid Loyau-Kennett qui ajoute que les deux hommes voulaient "démarrer une guerre à Londres".

La femme de 48 ans est devenue une véritable héroïne dans le pays car en se contenant devant l'horreur de la scène et en maintenant le fil d'une discussion, elle a laissé le temps à la police d'arriver, jugeant qu'il valait mieux que les armes soient "pointées vers une personne comme (elle) plutôt que vers quiconque au moment où des enfants commençaient à quitter l'école".

Un « acte barbare » pour Cameron

"Nous sommes bien entendu choqués (...) les deux personnes qui ont attaqué (le soldat) ont été blessées par la police. (...) Nous rassemblons toutes les informations disponibles. Les services de police et de sécurité au Royaume Uni disposeront de tous les moyens nécessaires", a déclaré le Premier ministre britannique.

Il a ensuite dénoncé un "'acte barbare" et une " attaque épouvantable (...) manifestement de nature terroriste".

Le ministre de l'Intérieur Theresa May a pour sa part évoqué un "meurtre brutal" après s'être entretenue avec des responsables du service de la sécurité intérieure, le MI5.

Un homme avec des couteaux ensanglantés

La scène s'est déroulée à proximité de baraquements militaires à Woolwich. En fin d'après-midi, la chaîne ITV a publié une photo extraite d'une vidéo amateur sur laquelle un jeune homme noir apparait, marchant dans la rue, tenant à la main deux couteaux et un hachoir ensanglantés. "Nous jurons par Allah le tout puissant que nous n'arrêterons jamais de vous combattre", aurait déclaré le jeune homme en jean et coiffé d'un bonnet, selon ITV.

Des témoins cités par divers médias ont déclaré avoir entendu les agresseurs s'écrier "Allah Akbar".

Les deux agresseurs présumés hospitalisés

"Les policiers ont ouvert le feu sur deux hommes qui semblaient détenir des armes. Ils ont été hospitalisés dans deux hôpitaux londoniens distincts pour y recevoir des soins", s'est contenté de déclarer un responsable de la police à la faveur d'une brève conférence de presse improvisée. "La police se devait d'intervenir pour essayer d'arrêter ces individus", a commenté le député.

Diverses armes, dont une arme à feu, des couteaux et une machette, ont été retrouvées sur les lieux toujours selon le député.

Avec Afp

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

Londres

AFP

Wakaa, première comédie musicale nigériane

Wakaa, première comédie musicale nigériane

AFP

Etudiant italien tué au Caire: Londres "déçu" par le manque de progrès de l'enquête

Etudiant italien tué au Caire: Londres "déçu" par le manque de progrès de l'enquête

AFP

Pollution au Nigeria: nouvelles plaintes

Pollution au Nigeria: nouvelles plaintes

soldat

AFP

Cap-Vert: arrestation du soldat soupçonné du meurtre de 11 personnes

Cap-Vert: arrestation du soldat soupçonné du meurtre de 11 personnes

AFP

Mali: un soldat français tué et trois blessés dans l'explosion d'une mine

Mali: un soldat français tué et trois blessés dans l'explosion d'une mine

AFP

Tunisie: nouvel accrochage

Tunisie: nouvel accrochage

machette

AFP

Nigeria: 10 tués

Nigeria: 10 tués

AFP

RDC: cinq personnes tuées

RDC: cinq personnes tuées

AFP

Est de la RDC: 19 personnes tuées

Est de la RDC: 19 personnes tuées