mis à jour le

ZIGUINCHOR : Les femmes marchent pour la libération des douze démineurs

Le sort des 12 démineurs enlevés le 3 mai dernier à Kailou, dans l'arrondissement de Nyassia, est depuis lors au c½ur des préoccupations des populations du sud. Hier matin, ces dernières ont battu le pavé pour exiger la libération des otages du MFDC.

Ils s'appellent Souleymane Doucouré, Sophie Aïdara, Pierre Alain Badji, Fatou Diaw etc., tous des démineurs qui partagent, depuis le 3 mai dernier, le même destin. Ce jour là, alors qu'ils procédaient à une opération de déminage, ils sont enlevés par des hommes armés identifiés comme étant des combattants du mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC). Un événement que déplore le peuple casamançais qui demande la libération de ces otages. Et pour cela, une marche silencieuse a été organisée, hier, à Ziguinchor, partant de la place Gao, où la première mine a explosé. Nous étions en 1990. Des centaines d'hommes, de femmes, d'handicapés et des victimes de mines ont rallié la cause, autour du slogan : «LIBEREZ LES OTAGES». Cette marche qui porte la signature de la plateforme des femmes pour la paix en Casamance a pris fin à la gouvernance où un mémorandum a été remis au maitre des lieux.

S'adressant au chef de l'exécutif régional, Ndèye-Marie Thiam, la présidente de la Plateforme des femmes pour la paix en Casamance, a expliqué que cette marche silencieuse intervient dans le cadre d'un plan d'action pour appeler à la libération des otages en question, privés de leur liberté, alors même qu'ils ½uvraient à protéger celle des habitants de la région. «Nous lançons un appel solennel aux combattants du MFDC, à César Atoute Badiate en personne. Pour le bien des populations de la Casamance, pour le bien de leurs mères, s½urs, tantes que nous sommes, nous vous implorons de libérer les 12 démineurs», a-t-elle lancé à l'endroit des ravisseurs. Le gouverneur de la région de Ziguinchor a promis de transmettre à qui de droit. Le même document a été remis à un représentant du groupe de contact du MFDC, mais cette fois-ci, à la maison de la paix où les organisateurs ont fait face à la presse. Au cours de ce face à face, la présidente de la plateforme des femmes pour la paix en Casamance a rappelé la détermination de son mouvement à se mobiliser jusqu'à ce que les 12 démineurs recouvrent la liberté et retournent auprès de leurs familles. Cet engagement s'est d'ailleurs décliné, hier, en termes d'interpellation en direction des différents protagonistes. A ces différentes parties, les femmes demandent l'ouverture rapide des négociations de paix pour que la Casamance retrouve la sérénité et le calme qu'elle n'aurait jamais dû perdre n'eût-été ce conflit fratricide. Lequel aura été une saga de la violence, de la souffrance et des larmes. Dans ce même ordre d'idée, la plateforme des femmes pour la paix en Casamance exige la poursuite des opérations de déminage. D'ailleurs, pour Ndèye Marie Thiam, la seule ligne rouge à ne pas franchir en Casamance, «c'est la pose des mines, ainsi que toutes tentatives d'enfreindre le déminage de cette partie sud du Sénégal». Un message fort que les deux parties en conflit doivent méditer.

Ramatoulaye CISSE
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

Ziguinchor

group promo consulting

Ziguinchor : le corps d'un pêcheur retrouvé samedi,

Ziguinchor : le corps d'un pêcheur retrouvé samedi,

group promo consulting

Ziguinchor : les détenus ont arrêté de faire la grève de la faim

Ziguinchor : les détenus ont arrêté de faire la grève de la faim

group promo consulting

HAUSSE DU MONTANT DES INSCRIPTIONS  Les étudiants de Ziguinchor haussent le ton

HAUSSE DU MONTANT DES INSCRIPTIONS Les étudiants de Ziguinchor haussent le ton

femmes

AFP

Tchad: onze opposants libérés, des femmes interdites de rassemblement

Tchad: onze opposants libérés, des femmes interdites de rassemblement

Droits des femmes

Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales

Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales

AFP

Kenya: "Est-ce halal?" demandent des femmes sur la contraception

Kenya: "Est-ce halal?" demandent des femmes sur la contraception

libération

AFP

RDC: libération d'une journaliste après quatre jours de détention

RDC: libération d'une journaliste après quatre jours de détention

AFP

Gambie: la justice ordonne la libération sous caution du chef de l'opposition

Gambie: la justice ordonne la libération sous caution du chef de l'opposition

AFP

Nigeria: un tribunal ordonne la libération d'un leader chiite

Nigeria: un tribunal ordonne la libération d'un leader chiite