mis à jour le

DILATOIRE DU GOUVERNEMENT, MUTISME COUPABLE DU PM La Coalition des Syndicats d’Enseignants dans les rues, le 28 mai

La Coalition des Syndicats d'Enseignants se prépare pour une marche nationale. En réunion, hier, en présence des Secrétaires généraux, il a été procédé à l'évaluation, à mi-parcours, du plan d'actions et préparé la Marche nationale.


Selon le communiqué, c'est parce qu'ils sont engagés dans les négociations avec les représentants du Gouvernement, depuis juillet 2012, que les syndicats d'enseignants ont fait preuve de bonne volonté, privilégiant le dialogue et la concertation. En effet, disent les enseignants, cette posture, longtemps manifestée dans un élan d'unité, était considérée comme la voie idéale pour parvenir à des avancées concrètes sur les revendications justes et légitimes. «Mais, il est regrettable de constater que devant le refus du gouvernement de formuler des propositions acceptables et de concrétiser les points d'accord des différents protocoles, notre pays s'éloigne des conditions d'une année scolaire paisible», ont-ils poursuivi.
Ainsi, face à ce qu'ils qualifient de dilatoire du Gouvernement et de mutisme coupable du Premier Ministre, les enseignants ont fini par comprendre que la mobilisation et la détermination demeurent des voies incontournables pour préserver les acquis du mouvement syndical et stabiliser l'espace scolaire. «C'est pourquoi, la Plénière a noté avec satisfaction le large suivi du mot d'ordre par les enseignants, pendant la première phase du plan d'actions, marquée par une série de débrayages, suivis d'assemblées générales, de grèves totales et tient particulièrement à féliciter les sections qui ont marché, ce jour, à l'intérieur du pays», informe le texte.
Et la Coalition des Syndicats d'Enseignants entend poursuivre la lutte, pour repousser les limites de l'ignorance. Dans cette perspective, toutes les dispositions sont prises pour assurer le succès de la marche nationale prévue le 28 mai 2013 à 10 heures, à partir de la place de l'Obélisque, à Dakar. Aussi, les autres sections de l'intérieur sont-elles invitées à marcher le même jour.
Yandé DIOP
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

coalition

AFP

Burkina: des partis pro-Compaoré forment une coalition de l'opposition pour la "réconciliation"

Burkina: des partis pro-Compaoré forment une coalition de l'opposition pour la "réconciliation"

AFP

Yémen: 22 civils tués dans des raids de la coalition arabe près de Sanaa

Yémen: 22 civils tués dans des raids de la coalition arabe près de Sanaa

AFP

La coalition arabe admet des erreurs dans des frappes au Yémen

La coalition arabe admet des erreurs dans des frappes au Yémen

syndicats

AFP

Nigeria: le gouvernement rencontre les syndicats pour tenter d'éviter une grève générale

Nigeria: le gouvernement rencontre les syndicats pour tenter d'éviter une grève générale

AFP

Zimbabwe: la police empêche les syndicats de manifester contre les suppressions de postes

Zimbabwe: la police empêche les syndicats de manifester contre les suppressions de postes

AFP

Maroc: près de 10.000 personnes manifestent

Maroc: près de 10.000 personnes manifestent