mis à jour le

Abdoulaye Baldé, ministre de l’agriculture et de l’équipement rural : «Nous ambitionnons atteindre l’autosuffisance en riz en 2018»


Le ministre de l'agriculture et de l'équipement rural, Abdoulaye Baldé, a présidé, hier, à Dakar, l'atelier de restitution sur l'actualisation de l'étude sur la compétitivité du riz de la vallée (VFS) sur les marchés régional et national. Pour Abdoulaye Baldé, l'objectif est d'atteindre l'autosuffisance en riz en 2018.
Le projet de promotion de partenariat rizicole dans le delta du fleuve Sénégal (3 PRD) a été conçu pour accompagner le Sénégal à atteindre l'autosuffisance en riz. Ainsi, lors d'un atelier, hier, sur la restitution sur l'actualisation de l'étude sur la compétitivité du riz de la vallée, le ministre de l'agriculture et de l'équipement rural, Abdoulaye Baldé s'est réjoui d'entendre que le riz de la vallée est compétitif et rentable. «Ceci nous donne beaucoup d'espoir, quant à l'objectif d'atteindre l'autosuffisance en riz en 2018», précisera Abdoulaye Baldé, selon qui, la stratégie du gouvernement a été clairement affiché dans le cadre du programme national d'autosuffisance en riz. «Mieux, nous avons continué à réfectionner 11.000 hectares dans la vallée. Le Sénégal est un pays qui importe beaucoup de riz à l'étranger et en 2012, nous avions un pic d'importation de 900.000 tonnes qui a correspondu à 207 milliards de nos francs», dira le ministre. Ainsi, cette étude vient-elle à point nommé, pour permettre d'avoir le maximum d'informations sur toute la chaine de valeur au niveau de la production, de la transformation et la commercialisation.
Et, selon Abdoulaye Baldé, cette étude indique clairement qu'il y'a des problèmes structurels d'information. C'est pourquoi, dit-il, cet atelier est l'occasion de demander aux comités de se réorganiser pour permettre de bien vendre le riz local. Pour la promotion dudit riz, le ministre prône une sécurisation du marché. Cette année, le Sénégal a produit 600.000 tonnes de riz paddy, équivalant à 400.000 tonnes de riz blanc, alors qu'il en importe 900.000 tonnes, un gap, donc, selon M. Baldé, de 500.000 tonnes à aller chercher à l'extérieur.
Cheikh Moussa SARR
REWMI QUOTIDIEN

ministre

AFP

Côte d'Ivoire: ouverture du procès d'un ancien ministre de la Défense de Gbagbo

Côte d'Ivoire: ouverture du procès d'un ancien ministre de la Défense de Gbagbo

AFP

Guinée-Bissau: démission du Premier ministre

Guinée-Bissau: démission du Premier ministre

AFP

Egypte/présidentielle: l'ex-Premier ministre Chafiq dit qu'il ne sera pas candidat

Egypte/présidentielle: l'ex-Premier ministre Chafiq dit qu'il ne sera pas candidat

riz

AFP

Revenus du rêve européen, des Sénégalais misent sur la culture du riz ou des légumes

Revenus du rêve européen, des Sénégalais misent sur la culture du riz ou des légumes

AFP

Nigeria: pas de riz en plastique en circulation, mais du riz de contrebande

Nigeria: pas de riz en plastique en circulation, mais du riz de contrebande

L'Indépendant

Geste de c

Geste de c