mis à jour le

RDC : dans la zone de Goma, les déplacés pris entre deux feux

Depuis le 20 mai, la reprise des affrontements au Nord-Kivu entre les rebelles du Mouvement du 23-Mars (M23) et l'armée congolaise (FARDC) a déjà entraîné la fuite de 30 000 déplacés. Les camps de Mugunga, Lac Vert, Buhimba ou à Bulongo, situés à proximité de lieux des combats, se sont vidés de leurs habitants, qui sont allés s'abriter dans les villes de Goma et Sake.

Jeune Afrique

Ses derniers articles: Égypte : une bombe désamorcée sur une voie ferrée  Somalie : deux attentats meurtriers frappent Mogadiscio  Nigeria : l'armée annonce avoir tué une cinquantaine de membres de Boko Haram 

RDC

AFP

RDC : l'ONU nomme ses experts pour le Kasaï sous le regard de Kinshasa

RDC : l'ONU nomme ses experts pour le Kasaï sous le regard de Kinshasa

AFP

Une journaliste américaine enlevée en RDC retrouvée "saine et sauve"

Une journaliste américaine enlevée en RDC retrouvée "saine et sauve"

AFP

Une journaliste américaine enlevée en RDC retrouvée "saine et sauve"

Une journaliste américaine enlevée en RDC retrouvée "saine et sauve"

deplaces

AFP

Au c

Au c

AFP

Nigeria: trois morts dans un attentat suicide dans un camp de déplacés

Nigeria: trois morts dans un attentat suicide dans un camp de déplacés

AFP

Est de la RDC: l'ONU dénombre 80.000 déplacés en six jours de combats

Est de la RDC: l'ONU dénombre 80.000 déplacés en six jours de combats

feux

AFP

Mondial: feux d'artifice et concert de sirènes de bateaux

Mondial: feux d'artifice et concert de sirènes de bateaux

AFP

Mondial: feux d'artifice et concert de sirènes de bateaux

Mondial: feux d'artifice et concert de sirènes de bateaux

AFP

Somalie: la Belgique piège deux chefs pirates attirés par les feux de la rampe

Somalie: la Belgique piège deux chefs pirates attirés par les feux de la rampe