mis à jour le

RDC : dans la zone de Goma, les déplacés pris entre deux feux

Depuis le 20 mai, la reprise des affrontements au Nord-Kivu entre les rebelles du Mouvement du 23-Mars (M23) et l'armée congolaise (FARDC) a déjà entraîné la fuite de 30 000 déplacés. Les camps de Mugunga, Lac Vert, Buhimba ou à Bulongo, situés à proximité de lieux des combats, se sont vidés de leurs habitants, qui sont allés s'abriter dans les villes de Goma et Sake.

Jeune Afrique

Ses derniers articles: Égypte : une bombe désamorcée sur une voie ferrée  Somalie : deux attentats meurtriers frappent Mogadiscio  Nigeria : l'armée annonce avoir tué une cinquantaine de membres de Boko Haram 

RDC

AFP

RDC : la police accuse des rebelles d'avoir massacré 39 agents

RDC : la police accuse des rebelles d'avoir massacré 39 agents

AFP

Guterres veut renforcer la présence de l'ONU en RDC

Guterres veut renforcer la présence de l'ONU en RDC

AFP

RDC 5 millions de dollars pour la crise humanitaire au Kasaï

RDC 5 millions de dollars pour la crise humanitaire au Kasaï

deplaces

AFP

Nigeria: 3 morts dans des attaques dans un camp de déplacés

Nigeria: 3 morts dans des attaques dans un camp de déplacés

AFP

Nigeria: le manque d'eau s'ajoute

Nigeria: le manque d'eau s'ajoute

AFP

Cameroun: fuyant Boko Haram, les déplacés veulent juste "

Cameroun: fuyant Boko Haram, les déplacés veulent juste "

feux

AFP

Mondial: feux d'artifice et concert de sirènes de bateaux

Mondial: feux d'artifice et concert de sirènes de bateaux

AFP

Mondial: feux d'artifice et concert de sirènes de bateaux

Mondial: feux d'artifice et concert de sirènes de bateaux

AFP

Somalie: la Belgique piège deux chefs pirates attirés par les feux de la rampe

Somalie: la Belgique piège deux chefs pirates attirés par les feux de la rampe